AltaML embauche de nouvelles personnes dans le cadre de l’expansion en Ontario


La société d’apprentissage automatique (ML) et d’intelligence artificielle (IA) AltaML a nommé deux nouveaux membres d’équipe basés en Ontario alors que l’entreprise cherche à étendre sa présence en Ontario et dans l’est de l’Amérique du Nord.

Bien qu’il s’agisse d’une entreprise relativement jeune, AltaML a joué un rôle dans la promotion de la collaboration dans l’écosystème technologique de l’Alberta.

AltaML, une entreprise de logiciels axée sur l’IA qui s’associe à des organisations pour co-développer des solutions, a ouvert un bureau à Toronto en 2020 et cherche maintenant à doubler son expansion dans l’est. AltaML, fondée en Alberta, a embauché Peter Barr comme nouveau directeur de la stratégie. La société a également embauché Rick Makos pour occuper le poste de directeur régional d’AltaML pour l’Est de l’Amérique du Nord et de directeur général de Toronto.

Les clients d’AltaML sont principalement des organisations au niveau de l’entreprise en pleine transformation numérique et à la recherche d’une valeur prédictive à partir de leurs données. Depuis sa création, AltaML a reçu des subventions gouvernementales et s’est engagé dans des partenariats avec un certain nombre d’entreprises notables. L’année dernière, AltaML a été nommée l’une des « entreprises à surveiller » dans le cadre des prix Technology Fast 50 de Deloitte. L’entreprise possède également des bureaux à Edmonton et à Calgary.

L’écosystème technologique de l’Alberta a récemment montré des signes d’élan important. Un rapport récent de l’Alberta Enterprise Corporation a révélé que non seulement le nombre d’entreprises technologiques dans la province augmente, mais que leurs revenus augmentent également.

L’Alberta et Toronto sont également considérées comme deux des meilleurs écosystèmes d’IA du Canada. Les deux régions, aux côtés de Montréal, ont joué un rôle important dans la stratégie pancanadienne d’IA du gouvernement fédéral, pour laquelle le gouvernement a affecté 443,8 millions de dollars supplémentaires au cours des 10 prochaines années dans son budget d’avril.

À la fin de l’année dernière, les trois organisations financées par la stratégie, Amii, Mila et le Vector Institute, ont conclu leur premier partenariat pancanadien, soulignant une collaboration récente et accrue entre les centres d’IA du pays.

Les ambitions d’AltaML de s’étendre en dehors de l’Alberta indiquent également la maturation de la province en tant que plaque tournante de l’IA et plus largement en tant qu’écosystème technologique.

Bien qu’il s’agisse d’une entreprise relativement jeune, AltaML a joué un rôle dans la promotion de la collaboration dans l’écosystème technologique en pleine croissance de l’Alberta. En avril, AltaML s’est associé à la startup de la chaîne d’approvisionnement Attabotics et à l’Alberta Machine Intelligence Institute pour développer de nouvelles capacités d’IA/ML. L’entreprise a également reçu une subvention de 3,25 millions de dollars du Fonds d’investissement Opportunity Calgary.

CONNEXES : Le ministre de l’Innovation de l’Alberta veut que la province soit un « acteur dominant » dans la technologie canadienne

« Nous voulons devenir un leader mondial de l’IA responsable, et cela ne se produit pas uniquement en Alberta », a déclaré à BetaKit Mark Kluchky, responsable du personnel d’AltaML. « Bien que l’Alberta soit très importante pour nous, l’Ontario et l’est du Canada [are] notre chemin vers la croissance.

Kluchky a déclaré que Barr et Makos aideraient AltaML à déterminer où l’entreprise devrait poursuivre sa croissance.

Barr, qui est basé dans la région de Kitchener-Waterloo, entrera officiellement en fonction le 4 juin. Barr a précédemment travaillé chez Deloitte pendant 40 ans, où il gérait la stratégie industrielle et le programme de marché de Deloitte. Barr siège également au conseil des gouverneurs de l’Université de Waterloo.

« Le leadership démontré de Peter contribuera de manière significative à ce qu’AltaML devienne un leader mondial de l’IA responsable », a déclaré Nicole Janssen, co-PDG d’AltaML. « Peter est un leader stratégique avec une vaste expérience de la navigation dans des environnements complexes, et nous sommes ravis de l’accueillir dans la suite C d’AltaML. »

Makos, qui est basé à Toronto, a déjà aidé à diriger des entreprises et des divisions pré-IPO au sein de sociétés multinationales. Selon AltaML, Makos a 35 ans d’expérience dans les ventes consultatives, le marketing, le développement de produits et les services professionnels.

« Nous sommes ravis d’accueillir Rick, dont le véritable talent pour la création d’organisations, le développement de logiciels et la motivation d’équipes nous permet d’avoir la bonne personne non seulement pour renforcer notre présence à Toronto, mais également pour piloter notre expansion dans l’est de l’Amérique du Nord », a déclaré Janssen.

Source de l’image Unsplash. Photo de Warren Wong.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Toast acquiert xtraCHEF

Pain grillé, une plate-forme cloud basée à Boston, MA pour la communauté des restaurants, acquis xtraCHEF, un fournisseur basé à New York d’une plate-forme de