Alberta Innovates lance un appel pour apporter plus de technologie et d’accélérateurs commerciaux dans la province


Alberta Innovates, la société d’État du gouvernement de l’Alberta qui fait la promotion de l’innovation dans la province, a lancé une demande de propositions (DP) pour le développement de nouveaux accélérateurs commerciaux et technologiques dans la région.

«Notre objectif est de faire de l’Alberta une plaque tournante pour les entreprises entrepreneuriales à forte croissance.

L’organisation a annoncé mercredi la demande de propositions, notant qu’elle recherchait au moins trois accélérateurs technologiques ou commerciaux pour aider à combler le déficit de montée en puissance connu dans la province et pour soutenir généralement les startups et les petites et moyennes entreprises (PME) de l’Alberta.

«Bien que nous ayons besoin de beaucoup plus de startups au début de l’entonnoir, nous devons également nous assurer de développer ces entreprises et de les aider à atteindre la croissance», a déclaré Doug Schweitzer, ministre de l’Emploi, de l’Économie et de l’Innovation de l’Alberta. «En augmentant le nombre de transformations réussies dans la province, nous créons des emplois et attirons les investissements.»

Jusqu’à 25 millions de dollars de financement sont disponibles pour les trois accélérateurs ou plus qui arrivent dans la province, sur la base d’un contrat de trois ans. La société d’État a également noté la possibilité de prolonger le contrat de deux ans supplémentaires. Alberta Innovates a déclaré qu’elle envisagera à la fois des modèles d’accélération privés et à but non lucratif.

Selon la déclaration d’Alberta Innovate sur la demande de propositions, l’Alberta a un écart de croissance, avec la moitié de toutes les startups survivant sur cinq ans, mais seulement 0,1% des petites entreprises deviennent de taille moyenne et seulement 2% des entreprises de taille moyenne grandes entreprises.

CONNEXES: NACO continue d’élargir sa portée canadienne avec une nouvelle plaque tournante

L’Alberta Innovates RFP fait partie de la stratégie assignée à l’organisation pour attirer des entreprises technologiques et des investissements mondiaux en Alberta et accroître la notoriété du secteur local de l’innovation dans le monde entier. Dans le cadre du budget 2021 de la province, Alberta Innovates s’est vu attribuer des augmentations de dépenses de fonctionnement de 15 millions de dollars en 2021 et 2022, et de 10 millions de dollars chaque année entre 2022 et 2025. L’argent est destiné à soutenir les programmes d’accélération et de mise à l’échelle de l’organisation. Alberta Innovates a été chargé de créer 900 nouvelles entreprises, 20 000 nouveaux emplois et 5 milliards de dollars de revenus d’entreprises technologiques dans la province d’ici 2030.

«Notre objectif est de faire de l’Alberta une plaque tournante pour les entreprises entrepreneuriales à forte croissance et reconnue comme un endroit attrayant pour les investissements technologiques», a déclaré Laura Kilcrease, PDG d’Alberta Innovates. «Nous voulons aider les entreprises à évoluer – pas seulement pour devenir des entreprises de 5 ou 10 millions de dollars – nous voulons voir les entreprises atteindre 100 millions de dollars ou plus.»

Le secteur de la technologie de l’Alberta a connu une croissance ces dernières années au milieu du passage d’une économie axée sur le pétrole et le gaz à une économie plus diversifiée et comprenant le secteur de la technologie. Même au milieu du COVID-19, les entreprises de technologie de l’Alberta ont connu une année record pour le capital-risque, doublant le montant investi en 2019. Selon le récent rapport de la CVCA, en 2020, l’Alberta a déclaré 455 millions de dollars d’investissement en capital-risque.

Parmi les augmentations notables au cours de la dernière année, citons Symend, qui a attiré 127 millions de dollars canadiens en financement de série B, Jobber avec 76 millions de dollars canadiens et Neo Financial, qui a réussi à lever 50 millions de dollars canadiens lors de son lancement sur le marché des banques challenger. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un investissement en capital-risque, la grande société basée à Calgary, Benevity, a également fait de grands pas l’an dernier, atteignant une valorisation de 1 milliard de dollars américains après que Hg a acheté une participation majoritaire dans la société.

CONNEXES: l’Alberta ouvre un flux d’immigration pour promouvoir la création de startups technologiques

Avec un écosystème technologique en pleine croissance, l’Alberta abrite déjà un certain nombre d’organisations d’accélération et d’innovation, allant de programmes plus localisés comme Platform Calgary et Innovate Edmonton à ceux qui ont une portée plus mondiale, y compris Rockies et Founder Institute de Creative Destruction Labs (CDL), un accélérateur mondial de pré-amorçage, qui a ouvert un emplacement à Calgary l’année dernière. En juillet, l’Opportunity Calgary Investment Fund (OCIF), soutenu par la ville de Calgary, a également amené dans la province le programme Harvest Builders (créé par le fondateur de SkipTheDishes, Chris Simair), avec un investissement de 4 millions de dollars.

Récemment, le gouvernement de l’Alberta a mis l’accent sur l’attraction de plus d’investissements et de ressources dans l’innovation dans la province. Dans le cadre du budget le plus récent, le gouvernement du Parti conservateur uni (UCP) a annoncé son intention d’adopter une «approche intelligente» de l’innovation afin de faire de l’Alberta un paysage attrayant et concurrentiel pour les investissements mondiaux en haute technologie.

Trois types d’accélérateurs seront envisagés pour l’appel d’offres: les pré-accélérateurs, les accélérateurs sectoriels et les accélérateurs indépendants du secteur. Alberta Innovates a noté: «Les trois volets sont conçus pour attirer des programmes d’accélérateurs locaux et mondiaux en Alberta, pour reconnaître le potentiel de mise à l’échelle de la technologie et de l’innovation dans la province et pour le renforcer.

La demande de propositions est ouverte jusqu’au 30 avril et Alberta Innovates organise un webinaire d’information réservé aux fournisseurs le 22 avril pour donner un aperçu plus détaillé du processus de demande de propositions.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires