422 plaintes posées en Europe par l’association NOYB pour non-respect de la législation sur les cookies

422 plaintes posées en Europe par l’association NOYB pour non-respect de la législation sur les cookies

L’association Noyb passe à la vitesse supérieure et dépose 422 plaintes auprès des gouvernements européens, suite à l’envoi des 560 projets d’accusation en mai dernier, en raison du non-respect de la législation des cookies. Cette annonce a été faite ce mardi 10 août par Noyb (None of your business) une association autrichienne, dirigée par le militant Max Schrems. 10 autorités de la protection des données personnelles ont reçu les accusations. 

Les approches de l’association

Noyb a instauré une procédure qui vise les sites internet à honorer au maximum les lois liées aux approbations des cookies, il faut savoir que le fichier informatique classé dans le centre de données final d’un internaute est rattaché avec un nom de domaine. 

autre article : John Deere se fonce sur la robotisation de l’agriculture en s’emparant de Bear Flag Robotic

Dans tout le cas, l’association a fait des corrections au total de 42 %, après le 31 mai dernier, qu’ils ont envoyé les 560 plaintes auprès des sociétés qui déploient des bannières de cookies irréguliers. La correction effectuée est équivalente à 1028 violations personnelles, selon une déclaration, l’entreprise Forever 21, Nikon et aussi Mastercard sont tous impliqués. Les restent des entreprises où les 422 plaintes qui n’ont pas encore été corrigées par l’association ne s’arrêtent pas d’enfreindre la procédure générale faite par la protection des données (RGPD).

L’harmonisation des règles par les autorités

Les entreprises qui s’opposent au règlement évoquent leur crainte envers les sociétés adverses, pour l’absence de justification à la conformité.

« Nous souhaitons que les gouvernements de la protection des données proclament d’ici peu les verdicts et les pénalités », annonce Max Schrems. Il fait appel à l’État européen à l’application des règles, étant donné qu’à l’heure actuelle, une société allemande aperçu que les autorités françaises interprète mal le RGPD et que la loi ne s’applique qu’en France hors qu’elles précédents de la même législation au sein du même marché ».

à lire également : DoorDash, l’expert américain en livraison arrive bientôt en Europe

Le 1er avril dernier, CNIL (la Commission nationale de l’informatique et des libertés) a fait une publication sur la version définitive de sa doctrine en ce qui concerne les cookies. En général, les autorités ont déjà effectué deux séries de vérification accompagnées des dizaines des lettres d’avocat.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers