Nestlé collabore avec Future Meat Technologies

Une alliance entre Nestlé et Future Meat Technologies pour développer de la viande artificielle

Nestlé à son regard sur la viande artificielle. Les équipes scientifiques de Nestlé Research sont en collaboration avec la jeune entreprise Futur Meat Technologie qui est spécialisée dans le domaine de fabrication de viande artificielle. Pour but d’étudier le secteur de l’élevage de la viande ainsi que la processus de construction de lab meat à l’aide des cellules animales sans OGM

Le marché de la viande artificielle

Nestlé se lance dans la vente des produits à base de végétaux, et désire se développer en parallèle sur le marché de la traditionnelle sans nuire à la durabilité et au goût. Reinhard Behring, fondateur du Nestlé institute of Material Sciences explique, dans son communiqué, que pour la compagnie sise à Vevey en Suisse, le but de la collaboration est de mieux connaître le potentiel de la lab meat. 

à lire également : Accroissement du frais de trading d’actions par Revolut

Future Meat Technologie est fondée en 2018 et ce sis à Rehovot en Israël, la société est spécialisée en fabrication de la viande artificielle sans OGM à base de cellules animales. Elle est parvenue à fabriquer une viande de bœuf, de porc, de poulet et d’agneau à l’aide de sa technologie.

Futur Meat Technologie se lance dans l’industrialisation

Le juin dernier, la jeune entreprise passe à la vitesse supérieure, elle a réussi à aménager une usine destinée à la fabrication de quantité de viande artificielle avec un volume de 500 kilogrammes de marchandise par jour, ce qui équivaut à 5000 steaks. La société envisage de mettre ses produits sur le marché aux États-Unis l’année prochaine. C’est ce savoir-faire qui plaire Nestlé, c’est rare de voir une entreprise arriver dans l’étape de l’industrialisation de leurs opérations.

autre article : DoorDash, l’expert américain en livraison arrive bientôt en Europe

Rien n’est encore annoncé sur ce nouveau projet. De même que c’est encore difficile d’obtenir des autorisations pour la vente de la viande artificielle surtout en France. Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie a même posté sur Twitter le décembre dernier il faut comptez sur lui qu’en France la viande reste naturelle et jamais artificielle.

La valeur du marché

Le marché devrait toucher 140 milliards de dollars dans 10 ans et que si la société Nestlé à river son regard sur la viande artificielle, ce n’est pas pour une simple raison, mais il veut taper fort, annonce Blue Horizon Corporation, une société qui s’engage en grande parie dans les protéines alternatives.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des