WTF sont des pixels espions, et WTF y pensez-vous?


Si vous avez des antécédents ou des connaissances dans le secteur du marketing, vous êtes probablement familier avec les pixels espions (pixels de suivi).

Sinon, voici un bref aperçu. Ils sont vraiment exactement ce que le nom indique – ce sont une petite image qui est intégrée dans un e-mail. Habituellement invisible pour le récepteur, le pixel peut permettre à une entreprise d’accéder aux détails de ses clients.

L’image carrée 1px par 1px est généralement un fichier .GIF ou .PNG qui est codé dans un e-mail, généralement coloré de manière appropriée pour être déguisé à l’intérieur, et est activé dès que l’e-mail est ouvert.

Vous êtes probablement familier car ils sont considérés comme une stratégie de marketing utile, car ils sont un moyen pratique pour les entreprises d’être en mesure de trouver des informations sur le succès de leur campagne, conduisant à plus de perspicacité et de développement dans les communications futures.

Les pixels de suivi ne sont pas reconnus par la plupart des filtres anti-spam, mais il existe un logiciel disponible qui peut bloquer les e-mails les contenant.

Quelles informations peuvent-ils fournir?

Les pixels espions peuvent permettre d’accéder à des détails tels que:

  • Lorsqu’un e-mail a été ouvert
  • Combien de fois un e-mail a été ouvert
  • Emplacement de l’utilisateur (emplacement physique) lors de l’ouverture de l’e-mail
  • Sur quel appareil l’e-mail a été ouvert

Les entreprises peuvent également utiliser des pixels espions pour déterminer le taux de clics et le taux d’ouverture de leurs e-mails, raison pour laquelle ils sont si souvent utilisés.

Les équipes marketing ont besoin d’informations comme celle-ci pour adapter leurs efforts et assurer une communication efficace. Les pixels de suivi ne collectent pas d’informations sensibles telles que l’emplacement exact du destinataire, les coordonnées bancaires ou l’historique de navigation privé.

Au Royaume-Uni et en Europe, les entreprises sont tenues de déclarer l’utilisation de pixels espions, et elles ont souvent besoin d’un consentement. Cependant, ce consentement est souvent inclus dans les conditions de messagerie que les utilisateurs acceptent, par conséquent, ils ne savent probablement pas à quoi ils s’inscrivent.

L’utilisation de pixels espions n’est actuellement pas une violation de la loi sur la protection des données. Cependant, certains y voient une énorme atteinte à la vie privée. Bien qu’une entreprise puisse utiliser les trackers simplement pour déterminer le succès d’une campagne, beaucoup pensent qu’elle devrait en indiquer l’utilisation dans leur politique de confidentialité.

British Airways a admis avoir utilisé des pixels espions, affirmant que les données ne sont utilisées qu’en interne afin de déterminer plus d’informations sur les clients et qu’elles ne sont jamais partagées ailleurs. Cela a reçu une réponse mitigée, certains clients ne comprenant pas pourquoi leurs données doivent être collectées de cette manière.

Que réserve l’avenir pour le suivi des pixels espions?

La conversation sur les pixels espions est certainement intéressante et doit avoir lieu.

Les défenseurs des trackers disent qu’il s’agit d’une tactique de marketing courante, et c’est vrai. Il est difficile de suivre le succès d’une campagne par e-mail sans les utiliser, après tout.

Cependant, si les entreprises sont en mesure d’accéder à des informations sur les personnes qui ont ouvert leurs e-mails et les suivent avec plus d’e-mails et même, dans certains cas, des appels téléphoniques, c’est là que les préoccupations commencent.

L’avenir du signalement peut être incertain s’il continue à y avoir une mauvaise utilisation de ces trackers. Les clients deviendront plus méfiants, et avec le développement de bloqueurs plus sophistiqués, le suivi des e-mails ouverts et du taux de clics pourrait nous être indisponible plus tôt que nous ne le pensons.

Que pensez-vous – les pixels espions devraient-ils être autorisés? Sinon, comment pourrions-nous collecter ces données? N’oubliez pas de soumettre vos articles d’opinion et toutes les autres idées d’articles via notre Typeform.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Analyse du prix du Bitcoin Cash: 16 avril

Avertissement: Les conclusions de l’analyse suivante sont les seules opinions de l’auteur et ne doivent pas être considérées comme des conseils en investissement Bitcoin Cash