Volta, Black Business Initiative et Ulnooweg s’associent pour soutenir les entrepreneurs noirs et autochtones du Canada atlantique


Le pôle d’innovation Volta, la Black Business Initiative (BBI) et le prêteur aux entreprises autochtones Ulnooweg ont uni leurs forces pour offrir des ateliers et une formation en développement des compétences aux entrepreneurs sous-représentés au Canada atlantique. Les candidatures pour le nouveau programme doivent être déposées le 21 février.

Le programme Boost, d’une durée de 16 semaines, qui est soutenu par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) et parrainé par RBC, est lancé à la mi-mars. Volta, BBI et Ulnooweg prévoient d’accepter cinq à dix personnes, qui doivent toutes être basées au Canada atlantique.

Les candidatures pour le nouveau programme doivent être déposées le 21 février.

Boost vise à soutenir le développement des entrepreneurs noirs et autochtones sous-représentés sur la côte Est du Canada. Selon l’application, bien qu’aucune expérience technique ne soit requise, la préférence sera donnée aux candidats ayant des idées de démarrage technologiques.

«Nous sommes ravis de lancer Boost… pour créer des occasions plus significatives pour les entrepreneurs diversifiés de se connecter, de croître, de bâtir et d’étendre leurs entreprises ici au Canada atlantique», a déclaré Martha Casey, chef de la direction de Volta. «L’augmentation des opportunités de croissance et de développement pour les fondateurs actuels et futurs fait partie intégrante du succès et de la croissance à long terme de notre écosystème de startup.

Le programme comprendra des ateliers et des sessions de développement des compétences avec des experts de l’industrie. Certains des sujets de la session incluent le leadership, la stratégie de marque, le canevas du modèle d’entreprise Lean, le prototypage de produit minimum viable avec la pensée de conception, la découverte et la validation des clients, comment s’adapter aux tendances de l’emploi et comment présenter.

CONNEXES: Candidatures ouvertes pour deux piliers du programme fédéral d’entrepreneuriat des Noirs

«Les entreprises appartenant à des Noirs et à des Autochtones contribuent considérablement à l’économie du Canada», a déclaré Matthew James Martel, chef de l’exploitation de BBI. «Nous sommes convaincus qu’augmenter la participation des fondateurs du BIPOC à l’écosystème des startups renforcera la communauté des affaires non seulement dans notre province, mais à l’échelle mondiale.

Les participants recevront des honoraires pour leur participation au programme. «Compte tenu de la nécessité d’augmenter la représentation au sein du secteur», Volta, BBI et Ulnooweg prévoient de donner la préférence aux candidats qui s’identifient comme des femmes ou sont membres de la communauté LGBTQIA +.

Image de Christina à WOCinTechChat via Unsplash

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers