VanEck a ajouté Polygon et Avalanche à ses produits ETN, portant le nombre d’ETN de crypto-monnaie proposés par la société à 7.

VanEck, le gestionnaire d’investissement mondial, a étendu ses produits de crypto-monnaie en ajoutant deux nouveaux billets négociés en bourse (ETN) pour suivre les performances d’Avalanche et de Polygon. La société a lancé de tels produits sur Bitcoin, EthereumPolkadot, Solana et Tron.

Avalanche et polygone ETN rejoignent la liste.

La société mondiale de gestion d’investissement – VanEck – a révélé la nouvelle dans un récent article sur Twitter. En conséquence, les investisseurs pourront s’exposer à Polygon (Matic) et à Avalanche (AVAX) sans avoir à acheter directement les actifs numériques.

L’ETN VanEck Vectors Polygon (ticker: VPOL) est entièrement garanti et investit dans MATIC (le jeton natif du réseau). Le billet négocié en bourse offre une exposition directe à l’actif numérique, est soutenu à 100 % par Polygon et est stocké dans un entrepôt frigorifique chez un «dépositaire crypto réglementé avec une assurance crypto». VPOL est également négociable comme un ETF sur des plates-formes de négociation réglementées.

L’ETN VanEck Vectors Avalanche (ticker: VAVA) fonctionne de manière identique. Cependant, la société l’a décrit comme « unique pour ses vitesses rapides et ses spécifications matérielles légères ».
Polygon et Avalanche ont rejoint Bitcoin, EthereumPolkadot, Solana et Tron alors que VanEck avait également ajouté des ETN sur ces actifs numériques.

Le lancement de produits négociés en bourse de crypto-monnaie par des sociétés d’investissement est devenu de plus en plus populaire ces derniers mois. Il y a quelques jours, la société de services financiers basée en Suisse – 21Shares – a coté les ETN Bitcoin et Ethereum sur le Nasdaq Stockholm.

Lecture connexe : La SEC a reporté sa décision sur les ETF Bitcoin Bitwise et Grayscale en février 2022.

Le récent rejet de VanEck par la SEC

Il y a quelques mois, la société a demandé l’ approbation de la Securities and Exchange Commission pour lancer un Bitcoin Strategy Exchange-Traded Fund. Le produit était censé contenir des contrats à terme BTC, des fonds BTC et divers autres instruments d’investissement liés au plus grand actif numérique. Ce n’était pas la première fois que la société soumettait des demandes d’ETF BTC à l’agence, mais en vain jusqu’à présent.

En novembre, le premier régulateur financier a une nouvelle fois rejeté les ambitions de la firme. La SEC a expliqué que VanEck n’était pas en mesure de surmonter les obstacles précédents, qui étaient « conçus pour empêcher les actes et pratiques frauduleux et manipulateurs » et « pour protéger les investisseurs et l’intérêt public ».

Par la suite, le président de la Commission – Gary Gensler – a affirmé qu’un ETF adossé à des contrats à terme serait plus sûr pour les investisseurs, et c’est pourquoi seuls ces fonds ont reçu le feu vert jusqu’à présent aux États-Unis.

A lire également : Polygon s’associe à la société de capital-risque Seven Seven Six d’Alexis Ohanian pour lancer un fonds de médias sociaux Web3 de 200 millions de dollars.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires