Vaccitech lève 168 millions de dollars en financement de série B


Vaccitech Ltd, une société biopharmaceutique de stade clinique basée à Oxford, au Royaume-Uni, engagée dans la découverte et le développement de nouveaux immunothérapeutiques et vaccins pour le traitement et la prévention des maladies infectieuses et du cancer, a levé 168 millions de dollars en financement de série B.

Le cycle a été dirigé par M&G Investment Management (qui fait partie de M&G plc), avec la participation de nouveaux investisseurs Tencent, Gilead Sciences, Monaco Constitutional Reserve Fund et Future Planet Capital, entre autres, et des investisseurs existants, dont Oxford Sciences Innovation. Cela comprend 43 millions de dollars en billets de prêt convertibles émis antérieurement par Vaccitech et convertis en actions de série B.

Dirigée par Bill Enright, PDG, Vaccitech est une société biopharmaceutique au stade clinique engagée dans la découverte et le développement de nouveaux immunothérapeutiques et vaccins pour le traitement et la prévention des maladies infectieuses et du cancer. La société fournit une plateforme propriétaire qui combine des vecteurs adénoviraux simiens modifiés (connus sous le nom de ChAdOx1 ou ChAdOx2) pour amorcer une réponse immunitaire ciblée avec le virus Modified Vaccinia Ankara (MVA) pour stimuler la réponse immunitaire ciblée contre les cellules infectées par un virus ou des cellules tumorales. Il a été démontré à ce jour que son approche hétérologue prime-boost induit des réponses immunitaires, y compris le principal profil de stimulation des cellules T CD8 + chez l’homme. Outre les programmes VHB, HPV et cancer de la prostate, le portefeuille de Vaccitech comprend des produits candidats ciblant les maladies infectieuses (y compris le coronavirus MERS et l’herpès zoster) et le cancer (y compris le cancer du poumon non à petites cellules).

Le produit du financement soutiendra le développement de trois programmes de maladies infectieuses et d’immuno-oncologie. Les programmes comprennent:

  • Un essai clinique de phase 1/2 du VTP-300 chez des patients atteints d’une infection chronique par le virus de l’hépatite B (VHB). Le premier patient de l’essai a reçu une dose en février 2021.
  • Un essai clinique de phase 1/2 du VTP-200 chez des patients atteints d’une infection persistante par le virus du papillome humain (HPV) à haut risque.
  • Un essai clinique de phase 1/2 du VTP-850 en combinaison avec un inhibiteur de point de contrôle chez des patients atteints d’un cancer de la prostate.

FinSME

18/03/2021

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des