Une nouvelle carte met en évidence l’écosystème IA de Montréal


Bonjour Startup Montréal a dévoilé une carte qui vise à représenter visuellement l’écosystème d’innovation en intelligence artificielle (IA) de la ville.

La carte, réalisée par Bonjour Startup Montréal en collaboration avec Next AI, IVADO et Montréal International, donne un aperçu des organisations qui composent l’écosystème de l’IA à Montréal.

La liste des startups montréalaises à surveiller sur la carte comprend My Intelligent Machines, Deeplite et Heyday AI.

Bonjour Startup Montréal a appelé la carte un autre outil de sa boîte à outils pour aider les entrepreneurs, les organisations de soutien et les décideurs à «mieux comprendre l’écosystème startup montréalais». En juin dernier, l’organisation à but non lucratif a lancé Startup Radar, un outil numérique conçu pour aider les utilisateurs à suivre l’écosystème de démarrage de la ville.

La carte regroupe les entités en huit catégories: sources de financement, organisations de soutien à l’écosystème, événements axés sur l’IA, laboratoires d’entreprise, accélérateurs et incubateurs axés sur l’IA, hubs et environnements de coworking, organisations universitaires et 25 startups à surveiller.

La liste des startups montréalaises à surveiller sur la carte comprend My Intelligent Machines (MIM), Deeplite et Heyday AI, qui ont toutes récemment levé de nouveaux capitaux. Les deux MIM, qui opèrent à l’intersection de la santé et de l’IA, et la start-up de logiciels axés sur les réseaux neuronaux Deeplite ont annoncé des cycles de démarrage plus tôt ce mois-ci. Le mois dernier, Heyday AI, qui propose une plate-forme d’IA conversationnelle pour les détaillants, a levé une extension d’amorçage de 6,5 millions de dollars canadiens.

CONNEXES: Après une année de croissance, la start-up Healthtech My Intelligent Machines lève 5 millions de dollars

Fondée en 2019, Bonjour Startup Montréal vise à accélérer la création, la croissance et la visibilité publique des startups montréalaises. En octobre, l’organisation a annoncé son premier conseil d’administration.

L’institut montréalais d’IA Mila, qui figurait dans la section académique de la carte, a récemment annoncé un nouveau partenariat avec Intel axé sur le développement et l’application de pratiques d’IA à la recherche médicale. Stéphane Létourneau, vice-président exécutif de Mila, a qualifié le développement de «formidable opportunité de démocratiser l’IA» et d’accélérer le développement de la solution open-source que l’institut développe actuellement.

Pour leur premier projet collaboratif, les organisations s’associent pour rechercher de nouvelles méthodes basées sur l’IA pour la recherche dans l’espace de la drogue. Ils visent à utiliser l’informatique à grande échelle pour accélérer «la recherche et la découverte de molécules synthétisables avec de bien meilleures énergies de liaison à la protéine cible», afin de «nous rapprocher plus rapidement et plus près des traitements urgents».

CONNEXES: Deeplite lève un tour de table de 7,5 millions de dollars canadiens pour optimiser les réseaux de neurones profonds

Pour ce faire, Mila et Intel Labs prévoient de mettre à l’échelle des algorithmes d’apprentissage automatique sur une infrastructure informatique à grande échelle.

Selon Intel, le partenariat impliquera davantage de futurs projets de recherche et développement collaboratifs. Intel prévoit également de soutenir les efforts d’attraction et de rétention des talents de Mila en participant à ses programmes de stages et à des salons de l’emploi.

Mila collabore également avec IBM sur un projet d’IA et d’apprentissage automatique open source, et en novembre, l’institut d’IA a reçu une subvention de 3,9 millions de dollars canadiens de Google.

Photo de Matthias Mullie via Unsplash

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires