Un faux avis sur Amazon et vous devrez payer 12,8 millions d’amende !

0
119

Le Federal Trade Commission vient d’annoncer mardi dernier la déposition de sa première plainte envers l’utilisation des faux avis ou des fausses critiques pour la vente des produits en ligne, avec une sanction assez élevée à la clé.

Si vous êtes un adepte du site de vente en ligne Amazon, mais aussi de TripAdvisor ou encore d’ AliExpress ainsi que tous les géants du marché de la consommation en ligne, que ce soit au sein des voyages ou des e-commerces, en gros, tous les sites où de nombreux de visiteurs viennent en masse chercher des offres au meilleur prix possible, vous en avez certainement vu : les fausses critiques sont en général l’une des plus grandes faiblesses d’internet. Afin de s’en prémunir, il faut de très bons réflexes ainsi qu’une certaine habitude, comme le fait de savoir déchiffrer les avis qui sont rédigés par des bots par exemple, ceux qui apparaissent en haut des commentaires, et ceux qui sont traduits automatiquement.

Toutefois, il se peut que des fois cela ne suffise pas, et dans ce genre de cas, il faudra l’intervention de la loi. La FTC ou Federal Trade Commission, qui est l’équivalent de notre DGCCRF vient en effet de déposer une plainte contre ces sociétés qui postent volontairement des faux avis sur Amazon. La FTC a d’ailleurs déclaré qu’elle conclut aussi un accord avec le « défenderesse Cur Encapsulations Inc », une entreprise qui se trouve à New-York et la propriétaire se nomme Naftula Jacobwitz, qu’elle accuse d’avoir émis de fausses allégations à propos d’un supplément pour la perte de poids en payant sur un site web tiers afin de publier des fausses critiques sur Amazon.

D’après la plainte déposée par FTC, Cure Encapsulations aurait vendu des comprimés de garcinia cambogia, qui sorte d’aide naturelle afin de perdre du poids. Nommé Quality Encapsulations Garcinia Cambogia, ces comprimés n’étaient vendus que sur Amazon. Le forfait commis par la PDG de Défenderesse Cur Encapsulations est d’avoir payé un site pour publier des avis qui iront en faveur de l’amélioration de sa notoriété.

Interdiction de jouer avec les avis, et encore moins avec la santé de tous les consommateurs. Il faut avouer que le sujet est considéré comme étant assez sensible, et cela l’est encore plus aux USA, étant donné qu’il s’agit de lutter contre un véritable fléau : le surpoids. Ainsi, l’amende s’avère particulièrement élevée vu que l’on parle d’un règlement à l’amiable de 12, 8 milliards de dollars. Il leur est aussi formellement interdit d’écrire de faux témoignages, et bien évidemment des fausses critiques. D’une autre part, la société doit aussi indiquer à Amazon quelles critiques ont été modifiées, tout en envoyant des mails à tous ceux qui ont déjà acheté les pilules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here