Trois startups basées dans les Prairies clôturent des rondes d’amorçage et collectent 2,45 millions de dollars


Au cours de la dernière semaine, Callia Flowers de Winnipeg, Rivercity Innovations de Saskatoon et BrewNinja de Regina ont levé de nouveaux financements pour alimenter leur croissance.

Lors de cycles de démarrage séparés, les trois startups technologiques en démarrage ont levé un financement combiné de 2,45 millions de dollars canadiens. Callia a obtenu 1,1 million de dollars, Rivercity Innovations (RCI) a levé 700 000 dollars et BrewNinja a obtenu 650 000 dollars. Le trio d’entreprises des Prairies prévoit d’utiliser le nouveau capital pour faire évoluer leurs opérations.

Les trois startups technologiques en démarrage ont levé un financement combiné de 2,45 millions de dollars canadiens.

Le tour de table de 1,1 million de dollars canadiens de Callia a été dirigé par la société de capital-risque de la Saskatchewan Conexus Venture Capital. Cela impliquait également la participation de Lex Capital et de Broad Street Bulls. Grâce à ce nouveau financement, la startup manitobaine de livraison de fleurs basée sur la technologie vise à se développer sur des marchés clés et à développer son équipe.

«Nous sommes vraiment enthousiasmés par ce que les 12 prochains mois réservent à Callia», a déclaré Catherine Metrycki, qui a fondé Callia en 2016. «Nous avons constaté une croissance substantielle au cours des deux dernières années, et nous ne ralentissons pas de sitôt. Cette année, nous prévoyons de tripler de taille et ce financement nous aidera à le faire. »

Au cours de la dernière année, Callia est devenue une marque nationale, passant de neuf villes de l’Ouest canadien à 55 à travers le pays.

«Nous avons vu le commerce électronique exploser sur divers marchés en Amérique du Nord au cours de la dernière décennie, mais le marché des fleurs est un peu plus délicat», a déclaré Sean O’Connor, directeur général de Conexus. «Callia comprend le marché et sait qu’une plus grande échelle et des prix abordables ne peuvent être échangés contre une incohérence ou un manque de qualité.»

CONNEXES: Ce que la nouvelle nomination du ministre de l’Innovation de la Saskatchewan pourrait signifier pour le secteur de la technologie

Conexus a également investi dans la récente ronde de semences de 700 000 $ CA de RCI, basée à Saskatoon. La ronde comprenait la participation du Golden Opportunities Fund et de Tribune Capital. Un nouveau financement en main, la start-up de l’Internet des objets (IoT) vise à faire évoluer son équipe, à développer son équipe et à commercialiser ses produits à travers le Canada, les États-Unis et l’Europe.

RCI a été fondée en 2017 par Jeff Shirley et Lance Pitka. La startup a commencé sous le nom de BeeSecure, un produit conçu pour suivre les ruches volées. Aujourd’hui, il construit des capteurs et des applications pour diverses solutions IoT, notamment le GPS, la température, l’humidité, l’humidité et d’autres données. RCI prétend offrir «le plus petit LoRa au monde [long range] Tracker GPS pour les vélos, les animaux de compagnie et le suivi des actifs de l’entreprise. »

«Notre premier objectif sera de faire évoluer RCI en utilisant l’investissement de Conexus, en tirant parti du réseau SaskTel LoRa ici même en Saskatchewan pour contribuer à la croissance de nos ventes», a déclaré Shirley, PDG de RCI. Au cours des deux dernières années, RCI est passée de un à cinq employés.

Ailleurs en Saskatchewan, la société de gestion de microbrasseries de Regina BrewNinja a obtenu 650 000 $ CAN en financement de démarrage, dépassant son objectif déclaré de 500 000 $. La ronde était dirigée par Maple Leaf Angels et a également vu la participation du Women’s Equity Lab, du Capital Angel Network, de York Angels et de VenturX.

CONNEXES: Vendasta dépose une inscription publique à la Bourse de Toronto

Avec ce nouveau capital, la start-up Business-to-Business, Software-as-a-Service (SaaS) basée en Saskatchewan prévoit de développer son logiciel, de renforcer son équipe et d’accélérer son expansion sur les marchés mondiaux.

Fondée par Shea Martin en 2019, BrewNinja vise à aider les brasseries à gérer leurs opérations quotidiennes «en un seul endroit», en gérant les stocks, les ventes, la comptabilité et la conformité réglementaire. Depuis son lancement, la société s’est développée pour servir des clients de petites et grandes brasseries dans trois pays.

«Avoir un processus de production et de vente structuré crée des gains d’efficacité et de conformité pour les brasseries. Le logiciel permet aux brasseurs d’économiser en moyenne 40 heures par mois, ce qui leur permet de se concentrer davantage sur ce qu’ils font de mieux – faire de la bonne bière », a déclaré Martin.

Selon le rapport 2020 sur le marché du CVCA VC, la Saskatchewan a vu sept transactions et un investissement total de 15 millions de dollars en capital de risque l’année dernière, tandis que le Manitoba a vu cinq transactions et 37 millions de dollars en capital de risque investis.

CONNEXES: L’écosystème des startups de la Saskatchewan ne rebondira pas comme les marchés technologiques matures

En 2019, que la CVCA considère comme une année aberrante marquée par des méga-phoques, la Saskatchewan a enregistré 11 transactions totalisant 114 millions de dollars, tandis que le Manitoba n’a vu qu’une seule transaction évaluée à 4 millions de dollars.

Dans un article d’opinion qu’il a écrit en septembre dernier, O’Connor a exprimé sa crainte qu’au milieu du COVID-19, l’écosystème des startups de la Saskatchewan ne rebondisse pas aussi rapidement ou aussi facilement que les marchés technologiques plus matures en raison de la disparition des investisseurs providentiels, d’un manque de soutien en capital de risque et cicatrices des employés.

Parmi les récentes réussites de la région, citons la start-up SaaS de Saskatoon, Vendasta, qui offre une plate-forme de vente au détail basée sur le cloud pour les petites et moyennes entreprises, et a déposé au début du mois son introduction en bourse à la TSX, au prix de 100 millions de dollars. En juillet dernier, l’entreprise a annoncé son intention d’embaucher 100 employés en Saskatchewan.

En janvier, Bold Commerce, fournisseur de solutions de commerce électronique basé à Winnipeg, au Manitoba, a levé une série B de 35 millions de dollars canadiens dirigée par OMERS Ventures.

Photo de Jeff Shirley, co-fondateur et PDG de RCI, gracieuseté de Conexus

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires