Think Research augmente la facilité de crédit de la Banque Nationale pour poursuivre sa stratégie d’acquisition


La société torontoise de technologie de la santé Think Research a augmenté une facilité de crédit avec la Banque Nationale du Canada afin d’augmenter son fonds de roulement et de poursuivre sa stratégie d’acquisition active.

Think Research a modifié une convention de crédit existante avec la Banque Nationale qui accorde à la société une facilité de crédit renouvelable de 15 millions de dollars et une facilité d’acquisition renouvelable de 10 millions de dollars pour une disponibilité totale totale pouvant atteindre 25 millions de dollars.

Les installations font suite à un quart du chiffre d’affaires record de Think Research, en partie grâce à la stratégie d’acquisition de la startup. Après son introduction en bourse à la Bourse de croissance TSX (TSXV) en décembre, Think Research a acquis deux sociétés, MDBriefCase et Clinic 360.

Le PDG de Think Research, Sachin Aggarwal, a noté, dans le cadre des résultats financiers du premier trimestre de la société, son intention de rester actif dans le domaine des fusions et acquisitions.

CONNEXES : Aifred Health de Montréal remporte la deuxième place au concours IBM AI XPRIZE

Think Research est une société de logiciels de santé qui développe des outils et du contenu pour les cliniciens. Elle a été fondée en 2006 et a réalisé trois acquisitions à ce jour. L’accord pour MDBriefCase, d’une valeur totale de 25,3 millions de dollars canadiens, a permis à Think Research de proposer des expériences d’apprentissage en ligne aux professionnels de la santé à l’échelle internationale. Les deux autres accords incluent Clinic 360, une clinique de chirurgie esthétique et élective basée à Toronto, et HealthCarePlus Group of Clinics, que Think Research a acquis en décembre pour près de 15 millions de dollars.

Au premier trimestre 2021, Think Research a réalisé un chiffre d’affaires de 8,4 millions de dollars canadiens, soit une augmentation de 44 % par rapport à la même période l’an dernier. Le nombre représentait également 135 pour cent par rapport au quatrième trimestre de 2020.

Plus tôt cette année, Think Research a également annoncé que la demande pour sa plateforme de télémédecine VirtualCare avait augmenté de plus de 600 % depuis le début de COVID-19 et que le programme de références numériques de Think Research en Ontario a atteint 250 000 références traitées. Cette année, la startup a également révélé un partenariat pluriannuel avec le système d’enregistrement des hôpitaux islandais pour déployer le logiciel de contenu clinique de Think Research et a signé un partenariat national avec la société pharmaceutique pour personnes âgées CareRX pour fournir des soins de santé virtuels aux personnes âgées canadiennes.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires