Tests PCR : Olivier Véran annonce une Validité de 72 heures pour les non-vaccinés.

Ce dimanche 8 août, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé des assouplissements en ce qui concerne les demandes de pass sanitaire, il sera étendu à d’autres endroits à partir de lundi.

Des assouplissements pour les pass sanitaires.

Ce lundi, le Pass Sanitaire sera étendu à de nombreux endroits, dont les restaurants. Mais il faut noter que dans une interview au Parisien, le ministre Olivier Véran a annoncé un certain assouplissement à son application.

à lire aussi : L’offre de Philip Morris pour l’acquisition de Ventura fait monter l’enchère.

Le ministre de la Santé à déclaré que maintenant :

« Un dépistage négatif sera valide 72 heures, et non plus 48 heures, pour les non-vaccinés »

, cela intervient après le quatrième samedi de la mobilisation des opposants au Pass Sanitaire, ou 237.000 manifestants se sont rassemblés à travers la France.
Autre assouplissement :

« Il sera possible d’effectuer des autotests supervisés par un professionnel de santé, en plus des tests antigéniques et PCR. Eux aussi seront valables 72 heures. »

Le ministre a rappelé que la visite chez des médecins généralistes ne nécessiterait pas de pass.

Le décret pour ne pas se re confiner.

Mais en revanche :

« dans les hôpitaux, il le sera, mais en aucun cas il ne devra être un frein pour accéder à des soins utiles et urgents »

, a-t-il déclaré.
Selon un décret publié dans le magazine officiel dimanche, en plus des restaurants et des bars, selon la décision du préfet, à partir de lundi, l’entrée dans les magasins et les centres commerciaux d’une superficie de plus de 20 000 mètres carrés nécessite également passe.

autre article : Le laboratoire américain Novavax repousse encore une fois la soumission de son vaccin anti-COVID.

Il est aussi précisé dans le décret que le port du masque :

« peut être rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient, ainsi que par l’exploitant ou l’organisateur ».

Il a déclaré que par le passé et les progrès de la vaccination pourront empêcher nouveaux couvre-feux et confinements, car dans les départements d’outre-mer, la situation est devenue « préoccupante » en raison de la faible couverture vaccinale.

« Nous allons probablement devoir réquisitionner des soignants de métropole pour sauver des vies. On en est là »

, a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la métropole :

« Nous allons devoir déprogrammer des soins et appeler du personnel en congé, rouvrir en urgence des lits de réanimation »

Il a déclaré que dans les provinces du sud les plus gravement touchées, des préparatifs sont en cours pour transférer les patients vers d’autres régions. Le Comité de défense sanitaire tiendra une visioconférence mercredi. Il s’agira notamment de parler de l’injecter d’une troisième dose de vaccin aux personnes les plus fragiles. 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des