SkyWatch lève 21 millions de dollars canadiens de série B alors que l’intérêt des satellites du secteur privé monte en flèche


La start-up de technologie spatiale basée à Waterloo, SkyWatch Space Applications, a levé un tour de série B de 21 millions de dollars canadiens (17,2 millions de dollars américains) après que l’intérêt pour les services commerciaux d’imagerie par satellite de la société a grimpé vers la lune.

Le premier tour de table, entièrement en fonds propres, a été mené par Drive Capital, avec la participation des investisseurs existants BDC ICE Venture Fund, Golden Ventures, Space Capital et Bullpen Capital. SkyWatch a levé plus de 30 millions de dollars canadiens à ce jour, avec son dernier tour de série A de 10 millions de dollars canadiens à venir en janvier 2020. Les anciens investisseurs incluent Sinai Ventures et Globalive Capital.

Depuis sa série A, SkyWatch a connu une explosion de l’intérêt du secteur privé pour les données d’observation de la Terre. La société revendique une augmentation de 450% de ses revenus d’une année sur l’autre pour le premier semestre 2021.

SkyWatch revendique une augmentation de 450% de ses revenus d’une année sur l’autre pour le premier semestre 2021.

« La privatisation de l’espace mène à une toute nouvelle infrastructure dans le ciel », a déclaré Nick Solaro, associé chez Drive Capital. « Comme pour les changements de plate-forme dans le passé, comme Internet, cette infrastructure créera de nouvelles catégories d’entreprises qui changent le monde. Nous pensons que SkyWatch est l’un d’entre eux.

Fondée en 2014, SkyWatch construit une infrastructure pour connecter les opérateurs de données satellitaires et les développeurs d’applications avec deux produits différents : EarthCache, qui fournit des données satellitaires pour une application, et TerraStream, une plate-forme de gestion de données pour les opérateurs de données satellitaires.

La société a lancé son premier satellite compatible TerraStream plus tôt ce mois-ci avec la société de satellites commerciaux basée en Pologne SatRevolution, et compte 40 satellites différents sous contrat pour le lancement, avec des acteurs tels que SatRevolution et le canadien Wyvern.

« Permettre à de nouveaux opérateurs de satellites commerciaux passionnants est la clé pour démocratiser davantage les données d’observation de la Terre », a déclaré à BetaKit James Slifierz, PDG et co-fondateur de SkyWatch.

Le PDG a déclaré que le nouveau financement serait utilisé pour faire évoluer sa technologie à l’échelle mondiale. L’année dernière, la société s’est fixé pour objectif de dépasser les 1 000 clients différents en tirant parti de ses outils ou de ses applications de création via son API EarthCache.

Image caractéristique avec l’aimable autorisation d’Unsplash.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires