Selon l’estimation de la banque Standard Chartered, l’Ether (ETH) va atteindre entre 26 000 et 35 000 dollars.

Une banque assez « bullish », quand il s’agit d’Ether (ETH)… L’institution britannique Standard Chartered a publié un guide d’investissement pour la cryptomonnaie d’Ethereum. Elle est très optimiste quant à l’avenir du cours.

La banque Standard Chartered est optimiste sur le futur de l’ETH.

Ce mercredi 8 septembre, la banque britannique a exprimé son point de vue dans un rapport de recherche. Standard Chartered a expliqué que l’ETH est toujours étroitement lié au Bitcoin (BTC) en termes de cours, mais la deuxième cryptomonnaie présente plusieurs avantages par rapport à sa grande sœur.

Lire aussi : Steph Curry, un joueur NBA conclut un accord avec la plateforme crypto FTX.

La banque estime que la proposition de valeur d’Ethereum le distingue en raison des applications décentralisées construites sur la blockchain. Elle a également remarqué son adaptabilité, introduisant une Proof-of-Stake et du sharding.

Du point de vue performance, Standard Chartered a rappelé qu’Ethereum 2.0 traitera bien plus de transactions par seconde que ses concurrents en Proof of Work, et son nouveau modèle « burn » le rend encore plus déflationniste.

Avec tout cela, Standard Chartered est optimiste sur le futur de l’ETH :

« Structurellement, nous donnons à Ethereum [sic] une valeur de 26 000 à 35 000 dollars. »

En partie basé sur le succès de Bitcoin.

Mais pour y parvenir, Bitcoin doit également bien performer. Selon Standard Chartered, l’ETH n’atteindra ce prix que lorsque le prix de transaction du BTC sera supérieur à 175 000 dollars. La banque a de nouveau déclaré que ce seuil est l’attente la plus optimiste pour Bitcoin.

Lire également : Christie’s vient d’annoncer sa première vente aux enchères de NFTs contre des Ethers.

Dans ce cas, la capitalisation boursière de l’Ether finira par rattraper celle du Bitcoin, qui est le « flippening » tant attendu par une partie de la crypto-communauté. Cependant, Standard Chartered a souligné que parier sur l’ETH est plus risqué :

« Bien que les retours potentiels puissent être plus importants pour l’ETH que pour le BTC, les risques sont aussi plus élevés. »

«StanChart» est toujours ouvert aux cryptomonnaies.

La banque Standard Chartered s’est démarquée par son ouverture aux cryptomonnaies, ce qui est relativement rare dans le secteur bancaire. Au début de l’été, elle a annoncé qu’elle espérait offrir une plateforme d’échange destinée aux institutions européennes.

À cette occasion, la banque a réitéré sa confiance dans ces nouveaux actifs :

« Nous sommes fermement convaincus que les actifs numériques sont là pour rester et seront adoptés par le marché institutionnel comme une classe d’actifs très pertinente. »

L’Ether (ETH) se remet lentement de la tendance baissière.

Jusqu’à présent, l’ETH a surtout eu peur. Il a chuté avec d’autres cryptomonnaies et a chuté de -23 % en quelques heures.

La capitalisation de l’ETH était de 400 milliards de dollars. Le prix de négociation des altcoins est de 3 400 dollars, soit 21 % de moins que le précédent record établi en mai de l’année dernière.

Autre article : Starbucks, McDonald’s et les autres acceptent le Bitcoin (BTC) comme moyen de paiement au Salvador.

On a remarqué qu’au cours des dernières 24 heures, toutes les 10 principales cryptomonnaies ont chuté entre -12 % et -23 %. Cette semaine, en raison de sa percée vertigineuse ces derniers jours, seule Solana (SOL) a réussi à compenser la baisse.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers