Salvador pourrait lancer un stablecoin national, selon les rapports d’El Faro.

Le site d’information d’enquête El Faro a déclaré qu’en plus du Bitcoin (BTC), El Salvador envisage d’autoriser ses citoyens à utiliser des pièces stables adossées au dollar américain. Selon certaines informations, le frère du président a rencontré des équipes de Cardano (ADA) et d’Algoran (ALGO).

Le lancement probable d’un stable coin national

Selon un journal d’investigation El Faro rapporté vendredi, le gouvernement salvadorien pourrait envisager d’émettre des pièces stables en dollars américains. La devise sera émise par la banque centrale, liée à la valeur du dollar américain et adossée à des réserves réelles en dollars américains.

La vidéo d’une réunion privée obtenue par El Faro montre qu’Ibrajim et Yusef Bukele, les frères du président salvadorien, ne sont pas dans le département gouvernemental, mais conseillent souvent le président. Ils envisagent de lancer une monnaie nationale stable en dollar l’année prochaine.

La monnaie stable sera nommée « Colon-Dollar », en référence à l’ancienne monnaie nationale du pays, qui a été remplacée par le dollar américain en 2001. Les frères de Naibi ont rencontré des représentants de Cardano (ADA) et d'(ALGO), ces derniers mois.

Un porte-parole du gouvernement salvadorien n’a pas confirmé les révélations d’El Faro, mais le journal a cité des sources anonymes disant que le projet stable-coin était en bonne voie.

Des préoccupations concernant la loi Bitcoin

Pour rappel, El Salvador est devenu le premier pays au monde à donner cours légal au Bitcoin après que le président Bukele ait annoncé le plan le mois dernier lors de la conférence Bitcoin 2021 à Miami.

La nouvelle a été publiée quelques semaines après que les gouvernements d’Amérique centrale aient massivement approuvé la « loi Bitcoin », qui traitera le BTC comme monnaie légale et obligera toutes les entreprises à l’accepter comme paiement pour des biens et services d’ici septembre.

Mais JPMorgan Chase, des responsables américains, et même des banques d’investissement comme la Banque mondiale (BM) ont exprimé leurs inquiétudes.

Pour aller plus loin : JPMorgan s’alarme que l’adoption de Bitcoin au Salvador pose des défis au réseau.

En particulier, la banque américaine a déclaré que l’utilisation légale de la monnaie peut entraîner une surcharge du réseau Bitcoin. L’adoption du Bitcoin au Salvador pourrait même « cannibaliser la liquidité du dollar terrestre », car les bourses établies par le gouvernement ont une demande déséquilibrée pour les échanges Bitcoin/dollar américains.

Alors que Bitcoin est mise à l’écart par certains pays comme la Chine, Salvador n’a pas hésité à adopter Bitcoin comme monnaie légale qui s’est écrit inévitablement dans l’histoire du marché cryptographique. En effet, Paraguay entre également dans la course en émettant au Congrès le 14 juillet son projet de loi sur Bitcoin. Cela souligne la forte croissance d’intérêt de Bitcoin dans l’Amérique latine à l’instar d’une forte inflation et de restrictions aux achats de dollars.

Reste à savoir si l’écho de cette nouveau stable-coin nationale du Salvador sera annoncé officiellement, en tout cas, tout devient possible avec le gouvernement salvadorien et ils l’ont déjà prouvé avec l’adoption du Bitcoin comme monnaie légale malgré la mise en garde des Etats-Unis. 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires