le robot médical Epione de Quantum Surgical

Quantum Surgical a lancé son robot médical pour le traitement du cancer du foie en Europe

Après l’obtention du marquage CE, le robot médical Epione de Quantum Surgical est désormais disponible sur le marché européen. Ce robot, qui a été testé avec succès sur 21 patients en France, est conçu pour procéder à l’ablation progressive de tumeurs dans l’abdomen dans le cadre du traitement d’un cancer du foie.

La commercialisation de robots médicaux destinés au traitement du cancer du foie

Quantum Surgical, une start-up montpelliéraine, a annoncé le 7 septembre avoir reçu le marquage CE, ce qui lui permet de commercialiser son robot anticancéreux. Epione — dont le prix n’est pas public — pourra être utilisé dans la pratique clinique ordinaire grâce à son lancement européen.

autre article : Bpifrance fait le point sur l’état de ses fonds dédiés à l’accompagnement des jeunes entreprises en phase de démarrage

Selon l’Institut Curie, le cancer de la prostate touche environ 8000 personnes en France chaque année, les hommes étant les plus touchés. C’est la troisième tumeur maligne la plus meurtrière de la planète. L’utilisation d’un robot réduit le caractère invasif de l’intervention : l’anesthésie est réduite et l’incision est beaucoup plus petite. Par conséquent, les soins postopératoires sont réduits.

Un système invasif

Le robot Epione de Quantum Surgical permet de réaliser des abrasions percutanées de tumeurs abdominales. Ce traitement peu invasif consiste à insérer une aiguille à travers la peau jusqu’à ce qu’elle atteigne la tumeur, qui est alors détruite à l’aide d’une source de chaleur.

Dans le cadre d’une étude clinique, Epione a été testé sur 21 patients au Centre anticancéreux Gustave Roussy et au CHU de Montpellier. Les premiers résultats ont été publiés en février de cette année. Au cours de ces procédures, 22 tumeurs hépatiques primaires (provenant du foie) et métastatiques (venant d’un autre organe) ont été identifiées et détruites. C’est notamment la réussite de cette étape qui a permis à l’entreprise de revendiquer le marquage CE.

Une vision qui se tourne vers les marchés américain et chinois

Bertin Nahum, cofondateur et PDG de Quantum Surgical, a expliqué il y a quelques mois que l’entreprise ne s’arrête pas là et vise également les marchés américain et chinois. Une campagne de collecte de fonds de 40 millions d’euros était en préparation à l’époque. Celle-ci n’a jamais été annoncée. Depuis janvier 2020, la jeune entreprise a reçu un investissement de deux millions de dollars de Bpifrance dans le cadre du fonds Deeptech.

à lire également : Un partenariat entre Tehtris et Proofpoint afin de lutter contre le phishing

Quantum Surgical n’est pas la seule entreprise française de technologie médicale spécialisée dans les procédures médicales robotisées. La plateforme robotique R-One a été développée par la start-up rouennaise Robocath pour l’angioplastie coronaire (traitement d’une artère coronaire tronquée).

CMR Surgical, une société britannique qui vient de lever 600 millions de dollars pour déployer son robot chirurgical Versius, est également un concurrent.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers