Pourquoi la Chine n’est-elle pas dans le G7 et quels pays ont participé au sommet de 2021 ?


Si le G7 est « une organisation de dirigeants de certaines des plus grandes économies du monde », comme CNN le décrit, alors pourquoi la Chine ne fait-elle pas partie du G7 ?

Après tout, la Chine a la plus grande économie du monde, selon L’équilibre.

La Chine n’a jamais fait partie du Groupe des Sept, peut-être pour des raisons idéologiques. Le Council on Foreign Relations note qu’il n’y a pas d’exigences formelles pour l’adhésion, mais les membres du G7 sont tous des démocraties. La Chine est un pays communiste qui « n’autorise qu’une activité démocratique limitée », BBC rapports.

Même ainsi, la Chine est toujours dans toutes les têtes au sommet du G7 de cette année.

Qui a participé au sommet du G7 cette année ?

dirigeants du G7

Source : Getty Images

Les pays du G7 sont le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis (la Russie était membre de l’organisation, alors connue sous le nom de G8, de 1998 à 2009, lorsqu’elle a été suspendue du groupe pour avoir tenté annexer la Crimée « en violation du droit international et d’obligations internationales spécifiques », comme l’expliquait à l’époque une déclaration de la Maison Blanche.)

L’article continue sous la publicité

Par conséquent, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre italien Mario Draghi, le Premier ministre japonais Yoshihide Suga, le Premier ministre britannique Boris Johnson et le président américain Joe Biden ont assisté au 47e sommet du G7 de cette année, qui s’est tenu lieu à Cornwall, en Angleterre, du 11 au 13 juin.

La présidente de la Commission de l’Union européenne Ursula von der Leyen et le président du Conseil Charles Michel ont également assisté aux sommets, tout comme les invités du groupe. Les invités étaient le Premier ministre australien Scott Morrison, le Premier ministre indien Narendra Modi (qui a participé virtuellement), le président sud-coréen Moon Jae-in et le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

L’article continue sous la publicité

Quelle est la position du G7 sur la Chine ?

Dans un communiqué du 13 juin, les dirigeants du G7 ont révélé les résultats de leurs discussions sur la Chine.

« Nous promouvrons nos valeurs, notamment en appelant la Chine à respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales, en particulier en ce qui concerne le Xinjiang et ces droits, libertés et un degré élevé d’autonomie pour Hong Kong consacrés dans la déclaration conjointe sino-britannique », a-t-il ajouté. Le G7 a déclaré, selon Reuters.

L’article continue sous la publicité

L’organisation a également fait pression en faveur d’enquêtes « en temps opportun, transparentes, dirigées par des experts et fondées sur la science » par l’OMS sur les origines du COVID-19, Politique rapports.

Le président Biden s’est penché sur les relations avec la Chine lors d’une conférence de presse le 13 juin. « Je pense que vous allez voir des relations simples avec la Chine », a déclaré Biden aux journalistes, selon Reuters. « Comme je l’ai dit [Chinese president] Xi Jinping moi-même, je ne cherche pas le conflit. Là où nous coopérons, nous coopérerons ; là où nous ne sommes pas d’accord, je vais le dire franchement, et nous allons répondre aux actions qui sont incohérentes.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires