Polygon va multiplier ses frais de transactions par 30 – les utilisateurs se plaints.

Le co-fondateur du réseau Polygon (MATIC), Sandeep Nailwal, a annoncé une augmentation des frais de transaction. Ce qui n’est pas le favori de tout le monde, car ces derniers jours, cela fait l’objet de controverses. Mises à jour sur ce sujet et accusations de centralisation.

Une hausse des frais de transaction considérable

Dans un fil de discussion, il y a moins d’une semaine, Sandeep Nailwal a annoncé une augmentation des frais de transaction sur Polygon. Ce changement concerne les frais de transaction recommandés : ils sont passés de 1 gwei à 30 gwei, ce qui représente une augmentation considérable. Le co-fondateur du projet a justifié ce choix en expliquant que c’est pour lutter contre le spam.

Comme il l’a souligné dans son message, ce changement est théoriquement facultatif :

« C’est simplement une recommandation d’augmentation du prix du gas, mais les autres validateurs sont libres de choisir leur prix minimum du gas. »

Mais l’impact des vérificateurs de Polygon sur le réseau est énorme : comme certains commentateurs l’ont souligné, les 100 meilleurs vérificateurs valent 8,5 milliards de dollars. Le développeur Lefteris Karapetsas a également déclaré que les 5 plus grands validateurs contrôlent 70 % des blocs :

Si certains d’entre eux choisissent de suivre cette instruction, alors elle se propagera réellement au réseau.

Lire également : Des indices suggèrent que Binance pourrait s’installer définitivement en Irlande ou à Dubaï.

Des utilisateurs insatisfaits

De plus, de nombreux utilisateurs sont intrigués par de telles mesures unilatérales sans consulter la communauté. Certaines personnes ont protesté qu’elles n’avaient aucun problème avec les transactions  » coincées « , car il semblait inutile d’augmenter les frais minimum. Un chef de projet a interrogé Sandeep Nailwal :

« Malheureusement pour notre développement, des frais en gas minimum 30 fois plus élevé ne sont pas faisables pour que nous puissions continuer à utiliser Polygon pour nos projets. Cela va également empirer si le prix du MATIC augmente. »

« Très mauvaise décision. Polygon est déjà dans une compétition féroce avec des layer 1 peu onéreux comme SOL, AVAX et bientôt ADA. En rendant la DeFi 30 fois plus chère, je pense que Polygon perd ce qui le démarquait. », ont ajoutés d’autres utilisateurs

En tout cas, cette polémique montre que Polygon est devenu de plus en plus populaire ces derniers temps, et pas seulement parmi les spammeurs. Il y a deux semaines, l’adresse réseau active a brièvement dépassé l’adresse réseau active d’Ethereum (ETH), montrant un intérêt pour le projet.

De plus, Polygon a récemment traité avec une industrie qui est actuellement en plein essor : les jetons non-fongibles (NFT). Ceci est soutenu par une nouvelle branche appelée Polygon Studios, qui gérera les industries du jeu vidéo et NFT. L’augmentation des coûts, affectera-t-elle cette évolution ? Cela reste à voir.

Bonus : Chainalysis aidera Dapper Labs à renforcer la conformité des NFTs.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires