Playmaker Capital conclut un placement privé de 24 millions de dollars et prévoit d’entrer en bourse à la TSXV


Playmaker Capital, une société de médias sportifs numériques basée à Toronto, a levé 24 millions de dollars en financement par le biais d’un placement privé, alors que la société cherche à entrer en bourse à la Bourse de croissance TSX (TSXV).

Le placement privé s’est clôturé le 1er avril. Playmaker a émis 48 millions de reçus de souscription au prix de 0,50 $ chacun, ce qui a permis d’obtenir un produit brut de 24 millions de dollars. Ces reçus seront échangés contre des actions ordinaires de Playmaker après la satisfaction des conditions de libération de l’entiercement.

La société prévoit d’utiliser le nouveau financement pour mettre en œuvre sa stratégie de «déploiement des actifs et de la technologie des médias sportifs numériques».

Le co-fondateur et PDG de Playmaker, Jordan Gnat, a déclaré à BetaKit que la société prévoyait d’utiliser le nouveau financement pour exécuter sa stratégie de «déploiement des actifs et de la technologie des médias sportifs numériques».

La société soutenue par Relay Ventures se décrit comme «une entreprise de médias sportifs numériques qui vit à l’intersection du sport, des jeux d’argent, des médias et de la technologie». Playmaker vise à «rassembler certains des actifs multimédias sportifs numériques les plus appréciés du monde du jeu en ligne – en une seule offre globale», dans le but de pouvoir monétiser et mobile une communauté de fans de sport.

La société prévoit de s’inscrire à la TSXV en réalisant une prise de contrôle inversée de la société de capital-investissement Apolo III Acquisition Corp. Les deux sociétés ont signé une lettre d’intention contraignante à cet effet le mois dernier. La transaction associée devrait être clôturée en mai.

Le placement privé de Playmaker consistait en une offre de courtage d’environ 16 millions de dollars dirigée par Canaccord Genuity et incluant Echelon Wealth Partners, Eight Capital, PI Financial et Scotia Capital, ainsi qu’une offre sans courtier qui a permis de lever près de 8 millions de dollars.

CONNEXES: theScore clôture son introduction en bourse aux États-Unis, levant 186 millions de dollars USD

Playmaker a également récemment acquis Futbol Sites, un groupe de médias sportifs numériques basé aux États-Unis (US) et en Amérique latine, pour un montant non divulgué. Futbol Sites sert plus de 50 millions d’utilisateurs uniques chaque mois grâce à son portefeuille, qui comprend 10 sites Web, et est licencié dans sept États américains pour les médias de paris sportifs. Gnat a pris la direction de Playmaker en décembre. Avant de rejoindre Playmaker, Gnat était vice-président de Futbol Sites.

Apolo est actuellement un émetteur assujetti en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario. Suite à la conclusion de cette transaction, l’émetteur résultant sera nommé Playmaker Capital. La transaction reste soumise à l’approbation des administrateurs, des actionnaires et des régulateurs.

Avant de signer sa lettre d’intention contraignante avec Playmaker le mois dernier, le 2 mars, Apolo a mis fin à un accord définitif similaire conclu avec la start-up technologique d’Ottawa Ruckify, qui a décidé de retarder sa cotation publique prévue après avoir découvert un détournement de fonds en février. , selon un rapport du Globe and Mail.

Photo de Colin Lloyd sur Unsplash

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires