Pass sanitaire : pour les bars et les restaurants, un bracelet sera testé par la Gironde

En Gironde, 20 000 bracelets au total vont être donnés aux bars et aux restaurants, pour que les personnes ayant un pass sanitaire puissent y accéder facilement.

Un bracelet pour un accès facile aux restaurants et aux bars

En Gironde, dans les jours à venir, pour ceux qui souhaitent se rendre dans un bar ou un restaurant, un bracelet pourrait leur rendre la vie plus facile. Cependant, il est indispensable d’être en mesure de justifier d’un schéma vaccinal complet contre le coronavirus.

Source : sudouest.fr

Après avoir reçu l’autorisation des autorités, l’UMIH ou Union des métiers et des industries de l’Hôtellerie départementale a annoncé qu’à partir de jeudi, le département de la Gironde expérimentera un bracelet qui remplacera le pass sanitaire pour que l’entrée dans les restaurants et les bars soit plus facile. Au total, 20 000 bracelets vont être distribués aux établissements dans les lieux touristiques les plus fréquentés de la Gironde, principalement Bordeaux, Saint-Emilion et dans le bassin d’Arcachon.

A voir également : Bercy offre une énorme ristourne aux gros fraudeurs fiscaux

Mercredi, Martin Guespereau, préfet délégué pour la défense et la sécurité a déclaré à l’AFP que l’idée de cette opération test a été travaillée en collaboration avec la Préfecture pour la « faire rentrer dans les clous ». L’UMIH a détaillé que :

« Le principe : le client, probablement un habitué de l’établissement, se porte volontaire pour présenter à l’exploitant la preuve de son schéma vaccinal complet ainsi que son identité. Dès lors, il recevra un bracelet inamovible comme sésame, lui permettant d’accéder à l’établissement sans se faire contrôler à nouveau. »

Le pass sera toujours contrôlé par la police

Auprès de l’AFP, le président de l’UMIH-33 Laurent Tournier a souligné que le bracelet servirait à faciliter l’accès des clients, et que le pass sanitaire a fait diminuer sensiblement, voire très considérablement l’activité des restaurateurs.

Les bracelets sur lesquels seront inscrits « pass sanitaire UMIH 33 » en lettres grises sur fond blanc, devront aussi porter les trois premières lettres du nom de l’établissement et de la ville dans laquelle ils auront été destinés.

Cependant, Martin Guespereau a précisé qu’un contrôle du pass et non du bracelet sera toujours effectué par la police. Ils jugeront ensuite si ça marche. Si ça ne marche pas ils arrêteront.

A voir aussi : Une étude révèle que l’efficacité des vaccins contre le coronavirus est affaiblie face au variant Delta

Le président de la branche cafés, brasseries et établissements de nuit à l’UMIH, Laurent Lutse, a affirmé à l’AFP avoir effectué une demande auprès du ministre de l’Intérieur puisqu’ils ont des doutes au niveau du juridique. D’après lui, un QR Code est nécessaire et non un chiffre sur le bracelet, sinon cela donne la possibilité d’une fraude.

.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des