Pas besoin de s’inquiéter de l’utilisation de JavaScript


Google dit qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter de JavaScript lorsqu’il s’agit de recherche, car il n’y a rien de fondamentalement différent à ce sujet par rapport au contenu statique.

Ceci est discuté dans le dernier épisode du podcast Search Off the Record, qui présente Martin Splitt, John Mueller, Gary Illyes et Daniel Waisberg de Google.

Mueller aborde le sujet de la création d’un site Web à l’aide d’un générateur de site statique, ce qui conduit à la réalisation que lui et Splitt utilisent tous les deux le même outil appelé Hugo.

Pour plus de simplicité, Hugo utilise le langage Markdown pour générer des pages, mais cela vient avec la limitation de ne pas pouvoir utiliser HTML pour des choses comme les balises nofollow et les redirections.

Publicité

Continuer la lecture ci-dessous

Mueller est en train de créer un site personnel qui nécessite des redirections, et la seule façon de les implémenter dans Hugo est d’utiliser JavaScript.

Il demande ensuite à Splitt, l’expert JavaScript résident de Google, s’il y a des raisons de s’inquiéter de l’utilisation de JS.

Il n’y a aucune raison de s’inquiéter, dit Splitt, et il explique pourquoi:

«Non, tu n’as pas à t’inquiéter pour ça …

Une question que je reçois souvent avec JavaScript est de savoir si nous traitons le contenu JavaScript différemment. Nous avons des annotations pour le contenu – ce que nous pensons être la pièce maîtresse d’un article ou ce que nous pensons être du contenu sur le côté et tout.

Mais pour autant que je sache, et pour autant que je sache, nous explorons une page, puis mettons le contenu dans le document dans notre index, puis nous rendons la page, puis nous complétons le contenu du DOM.

C’est ça. Il n’y a rien de fondamentalement différent entre le contenu généré par JavaScript et le contenu statique, sauf lorsqu’il y a des cas extrêmes, et nous ne pouvons pas voir le contenu généré par JavaScript. »

Publicité

Continuer la lecture ci-dessous

Splitt fait référence à des «cas extrêmes» sans entrer dans les détails sur ce qu’ils sont. Bien que Google ait discuté dans le passé de la façon dont les sites peuvent rencontrer des problèmes de référencement lors de l’utilisation de JavaScript.

La principale chose à éviter est d’utiliser JavaScript de manière à obliger les utilisateurs à interagir avec un élément de la page afin d’afficher le contenu.

Un exemple de base serait de cacher le contenu derrière un bouton sur lequel les utilisateurs doivent cliquer pour que le contenu soit rendu.

C’est un problème, en ce qui concerne le référencement, car Googlebot n’interagit avec rien lorsqu’il explore des pages Web.

Si le contenu est caché derrière un élément JavaScript sur lequel les utilisateurs doivent cliquer ou appuyer, Google ne le verra tout simplement pas. Par conséquent, le contenu ne peut pas être utilisé pour comprendre la page et la classer dans la recherche.

Les propriétaires de sites qui ont l’intention d’utiliser JavaScript de cette manière comme choix de conception doivent s’assurer que le contenu caché n’est pas crucial pour comprendre de quoi parle la page.

Si vous n’êtes pas sûr que JavaScript empêche Google de voir le contenu de vos pages, il existe un moyen simple de le savoir.

Utilisez l’outil Explorer comme Google dans la Search Console pour avoir une idée de ce que Googlebot est capable de voir lorsqu’il explore votre site.

Publicité

Continuer la lecture ci-dessous

Si l’outil Explorer comme Google est capable de restituer tout le contenu critique, alors vous êtes en clair. Pas besoin de s’inquiéter, comme le dit Splitt.

Ce n’est qu’un des nombreux sujets abordés dans le podcast. Écoutez l’épisode complet ci-dessous.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires