Parler revient sur l’App Store d’Apple – mais avec des mises en garde


Apple a approuvé les mises à jour du réseau social favorisé par les partisans de Trump et les groupes d’extrême droite, mais avec quelques freins et contrepoids.

Cela a pris près de quatre mois, mais le réseau social controversé Parler est sur le point de faire son retour sur l’App Store.

Lundi 19 avril, CNN a rapporté qu’Apple avait approuvé des modifications de l’application concernant la modération du contenu, ce qui permettrait à la plate-forme de médias sociaux de revenir sur l’App Store.

Parler a été expulsé de l’App Store en janvier après les attaques contre le Capitole américain dans les derniers jours de la présidence de Trump. Elle était étroitement liée à l’organisation de la tentative d’insurrection.

La société est encore relativement jeune, fondée en 2018, mais elle se présente comme un «réseau social de liberté d’expression» et s’est imposée comme un havre de paix pour les utilisateurs conservateurs et de droite qui ne se sentaient pas les bienvenus sur Facebook et Twitter.

Il avait une approche tout-en-un du contenu publié sur sa plate-forme, ce qui en faisait un terrain fertile pour les opinions extrémistes d’extrême droite, le racisme, les appels à la violence et les complots de fraude électorale.

Le réseau social avait fonctionné avec peu d’impunité, mais au lendemain de l’attaque du Capitole, Apple et Google ont retiré Parler de leurs magasins d’applications et Amazon Web Services a expulsé Parler de son service d’hébergement Web.

Il a repoussé les entreprises qui l’ont bloqué, y compris des poursuites contre Amazon, et a déclaré en mars qu’il avait renvoyé un contenu violent au FBI juste avant l’attaque du Capitole.

Soutenir Silicon Republic

Le réseau social s’est progressivement rétabli, passant à l’hébergeur Epik, une entreprise qui héberge des sites comme Gab.

Obtenir le signe de tête d’Apple sera un pas en avant significatif, mais cela pourrait signifier que Parler agit très différemment cette fois-ci, de peur qu’il ne se retrouve à nouveau banni.

Dans un lettre aux législateurs républicains, Apple a déclaré que Parler avait «proposé des mises à jour de son application et des politiques de modération de contenu de l’application» et qu’une fois ces mises à jour implémentées, elle serait rétablie dans l’App Store.

Dans le cadre du nouvel accord, certains contenus seront filtrés ou bloqués sur iOS, mais la portée de la politique de modération de contenu reste incertaine.

« Alors que la version App Store de Parler interdira certains messages que Parler autorise, ces messages resteront visibles sur les versions Web et Android de Parler », a déclaré la société dans un communiqué.

Quant à la société derrière Parler, elle est actuellement dirigée par le directeur général par intérim Mark Meckler. Le fondateur et PDG d’origine John Matze a été évincé de l’entreprise dans les semaines qui ont suivi l’attaque du Capitole.

Parler est en grande partie financé par la famille Mercer, les donateurs conservateurs qui ont également soutenu Cambridge Analytica et Breitbart.

Rebekah Mercer, la fille de Robert Mercer, est la principale force derrière les origines de Parler et sa résurrection depuis janvier.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires