Palexpo SA confirme la GABC pour janvier 2019

0
658

En réponse aux questionnements qui affluent de tous les côtés concernant la blockchain, Palexpo SA a décidé d’organiser la première édition du Geneva Annual Blockchain Congress. Ce projet voit l’engagement du canton de Genève, qui s’investit doucement sur le secteur.

Un événement à visée annuelle

Le congrès annuel indépendant mis en place par Palexpo SA aura lieu le 21 janvier prochain. Prévu dans les locaux du congrès de Palexpo, l’événement a pour ambition d’offrir une date de réflexion aux acteurs de la région. L’objet du rendez-vous n’est autre que la blockchain, qui est aujourd’hui LA technologie de référence à suivre. Stratégiquement intitulée « From lab to market », la date se démarquera par la présentation d’innovations blockchain fonctionnelles. Ces solutions sont annoncées pour pouvoir être appliquées dans les différents secteurs d’activité où la chaîne de bloc dévoile son utilité. Elle se focalisera notamment sur l’identité, l’éducation, l’e-gouvernement, l’éducation ou encore la FinTech. La supply chain ainsi que le négoce de matières premières seraient également au programme. Le canton de Genève a expliqué : « La prochaine révolution numérique est à notre porte.

Après Internet, qui a transformé nos sociétés en profondeur, la blockchain est en passe de devenir l’un des piliers de notre économie de demain ». Le canton de Genève est aujourd’hui le fier ambassadeur du « Crypto Lake ».

L’entité a depuis quelque temps déjà, exprimé son soutien à plusieurs projets. Ces derniers s’imposent comme des pionniers dans leurs domaines, avec des potentiels qui transparaissent en externe comme en interne. Le groupe est aujourd’hui fier de la mise en place du Geneva Annual Blockchain Congress. L’événement vient renforcer la popularité des chaînes de blocs existantes. Cette action vise à améliorer la réputation de la technologie à l’échelle locale. Elle participe cependant à booster l’essor d’une Blockchain Valley au niveau régional. Conseiller d’Etat et responsable de l’économie genevoise, Pierre Maudet souligne l’importance que ce congrès a pour les prochaines évolutions des monnaies numériques.

Un engagement sur la durée

La Suisse s’est enfin décidée à développer une plateforme unique, en se basant sur le potentiel de son écosystème économique. La performance des activités menées par les chercheurs académiciens pèse autant sur la balance. Dans la réalisation de ce projet, ils sont soutenus par une myriade de start-ups, mais aussi par les pouvoirs publics. Ces derniers s’impliquent profondément dans le projet. Claude Membrez a mentionné : «Palexpo a la mission d’offrir un espace de discussion et de réseautage neutre pour les professionnels, d’éclairer les tendances économiques, technologiques et sociales actuelles, et de valoriser Genève et sa région». Le directeur général de Palexpo SA affirme que la concrétisation du Geneva Annual Blockchain Congress ne pourra que consolider ce positionnement.

Le concept From lab to market s’adresse d’abord aux dirigeants, qu’ils soient acteurs sur le secteur privé, sur le secteur public, ou auprès des organisations internationales. Le congrès sera d’abord un événement qui servira à présenter des domaines d’applications concrets des solutions offertes par la blockchain. Il aura aussi pour fonction de faciliter l’étude des conséquences de ces solutions, en se basant sur les modèles d’affaires propres à l’économie de marché. Cette première édition devrait regrouper des acteurs présents sur 4 secteurs d’activités. Parmi les sujets abordés, divers aspects de la gouvernance, de la légalité et de l’éthique viendront compléter le planning.

L’événement devrait voir la participation de SecuTix, une société suisse de portée internationale, spécialisée dans la gestion des billets. Le PDG de l’entreprise note que la mobilisation de la billetterie basée sur la blockchain pourrait transformer l’industrie. Une digitalisation qui viendra compléter le process de la commercialisation de tickets événementiels, et qui incitera le marché secondaire à suivre le mouvement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here