Overline clôture le premier fonds d’amorçage à 27 millions de dollars


Overline, une société de capital-risque d’amorçage basée à Atlanta, en Géorgie, a clôturé son premier fonds à 27,4 millions de dollars.

Ancrés par la plate-forme marketing Mailchimp, les partenaires supplémentaires d’Overline incluent Cox Enterprises, Social Leverage, Hallett Capital, le fondateur d’Atlanta Tech Village, David Cummings, et le co-fondateur de Techstars, David Cohen.

Fondée par les associés directeurs Michael Cohn et Sean O’Brien, Overline est une société dirigée par un fondateur et un opérateur qui se concentre sur les accords de capital-risque dans le sud-est des États-Unis.La société vise à être le premier investisseur institutionnel dans des équipes fondatrices établies à fort potentiel qui créent des sociétés différenciées. sur les grands marchés.

Overline Seed Fund I, LP, est un fonds généraliste qui mène des investissements avec des engagements en capital de 250 000 $ à 1,5 million de dollars. À ce jour, la société a investi dans 11 entreprises, dans des secteurs allant de la FinTech à l’espace en passant par la logistique et le transport.

Le portefeuille comprend Padsplit, un marché du logement flexible basé à Atlanta qui a levé un tour de série A de 10 millions de dollars en 2020, et Relay Payments, une société de fintech logistique qui a levé plus de 40 millions de dollars auprès d’investisseurs de premier plan.

Cohn et O’Brien utilisent leur expérience en tant qu’entrepreneurs, investisseurs providentiels et opérateurs de longue date basés à Atlanta, dirigeant des entreprises à travers des étapes de croissance massives.

Cohn a cofondé Cloud Sherpas, en tant que PDG initial de la société et à d’autres postes de direction lors de son acquisition en 2015 pour plus de 400 millions de dollars par Accenture. Il a ensuite passé trois ans en tant que directeur général fondateur du programme d’accélérateurs Techstars Atlanta.

O’Brien a été président, Initiatives stratégiques et chef de la stratégie de PGi, aidant à faire croître l’entreprise de technologie publique à près de 600 millions de dollars de revenus grâce à plus de 30 acquisitions, avant d’aider à vendre l’entreprise au capital-investissement en 2015 pour 1,1 milliard de dollars. Avant PGi, O’Brien a passé du temps en tant que gestionnaire de fonds spéculatifs et analyste actions.

FinSME

01/04/2021

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires