Nokia dévoile sa nouvelle Blockchain pour la vente et l’achat des données

En début du mois, Nokia annonce son projet de plateforme d’échanges de données numériques fonctionnant sur une blockchain. Le projet prendra la forme d’un hub pour les transactions consentantes où il sera possible d’acheter ou de vendre des ensembles de Big Data. Le géant finlandais de la téléphonie, baptise son projet Nokia Data Marketplace et le considère comme moyen d’apporter une solution au marché grandissant de la production des données numériques.

Un contexte d’utilisation massive des données numériques

Alors que les quantités en masse des données numériques continuent d’exploser, l’IA et l’apprentissage automatique sont de plus en plus cruciaux dans la prise de décision des entreprises. Et selon une étude de Grand View Research, la taille du marché de la monétisation des données devrait toucher 7,34 milliards de dollars d’ici à 2027, avec un taux de croissance annuel composé de 24,1% de 2020 à 2027.

Motivé par cet engouement pour le Big Data, le projet Nokia Data Marketplace propose à quiconque de devenir fournisseur de données en contrepartie d’une monétisation de la part du mieux offrant. Cette commission sur l’échange des données, l’accélération de l’IA et de l’apprentissage automatique, et les transactions multipartites sont quelques-uns des domaines clés énoncés du service. Nokia met l’accent sur « l’échange de données de confiance » et les « mécanismes d’autorisation ». Son projet ambitionne donc d’approvisionner les marchés par des données de garantie en agrégeant des ensembles de data distribués et en les échangeant de manière sécurisée. La sécurité et l’intégrité de l’échange de données sont assurées par un réseau blockchain privé. De plus, les règlements financiers/transactions entre les partenaires sont automatisés, et se font en temps réel. Si les données sont sensibles et ne peuvent être déplacées, la plateforme de Nokia utilise l’apprentissage fédéré pour extraire des informations.

En plus, l’entreprise prévoit que la plateforme favorisera divers cas d’utilisation verticale, notamment la recharge des véhicules électriques, la monétisation des données environnementales, l’automatisation de la chaîne d’approvisionnement et la maintenance préventive.

La blockchain privée… une tendance en vogue pour les entreprises traditionnelles

L’initiative de Nokia s’inscrit dans une perspective partagée par un tas d’autres entreprises, sachant que le secteur du marché des blockchains privées a connu une croissance significative en 2020. Elle devient donc la dernière firme à lancer un service d’entreprise basé sur la blockchain. Cette croissance significative dans l’arène de la blockchain d’entreprise a également eu un impact positif sur l’action des prix des projets de technologie décentralisé qui construisent des solutions dans ce segment de marché. En effet, les crypto-monnaies axées sur les entreprises comme Stellar Lumen (XLM), XDC de XinFin Network et XRP ont connu des mouvements de hausse de prix ces derniers temps.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Toast acquiert xtraCHEF

Pain grillé, une plate-forme cloud basée à Boston, MA pour la communauté des restaurants, acquis xtraCHEF, un fournisseur basé à New York d’une plate-forme de