L’Union européenne envisage d’introduire une législation pour un euro numérique en 2023.

La commissaire européenne à la stabilité financière, aux services financiers et à l’union des marchés des capitaux, Mairead McGuinness, a déclaré que le projet de loi établissant le cadre de fonctionnement d’un euro numérique ne devrait pas être présenté avant la fin de 2023.

La législation sera utilisée par la Banque centrale européenne comme base juridique pour établir une CBDC

Comme l’a rapporté Politico pour la première fois, le chef des finances de la CEMairead McGuinness, a officiellement annoncé la révision formelle par l’UE de la législation sur l’euro numérique lors d’une conférence technique mercredi, le 9 février. Le commissaire aux services financiers a déclaré que la BCE vise une introduction de la législation au début de l’année prochaine. 

Mi-novembre, Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE, a déclaré aux députés : « ‘D’autres le feront si nous ne pouvons pas répondre à ce besoin. En tant que co-législateur, vous jouerez un rôle clé dans toute modification du cadre législatif de l’UE primordial pour l’introduction d’un euro numérique. »

Voir plus : La Tennessee a proposé un projet de loi autorisant l’Etat d’investir dans les cryptos et NFT.

L’initiative législative comprendra également une couverture complète à l’échelle de l’UE des paiements instantanés via les virements Sepa Instant au début de l’année prochaine et visera à résoudre le marché fragmenté des paiements transfrontaliers en temps réel. Il vise également à stimuler les initiatives de banque ouverte dans toute l’UE.

La Banque centrale européenne (BCE) expérimente déjà des conceptions et des systèmes pour un euro numérique, avec un prototype attendu d’ici la fin de 2023. Si un euro numérique doit être mis en place, il aura besoin de l’approbation du président de la BCE. S’ils donnent le feu vert, l’euro numérique pourra être prêt à être émis d’ici 2025. 

En 2021, la Banque centrale européenne a mené des recherches et publié un rapport sur les monnaies numériques. BCE a découvert qu’un euro numérique pourrait contribuer à réduire les taux d’intérêt, à accélérer les processus de transaction et à réduire l’utilisation des espèces.

Bonus : Binance investit 200 millions de dollars dans le magazine Forbes pour promouvoir l’adoption des Bitcoin

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de