Lunar lève 210 millions d’euros pour atteindre le statut de licorne


La banque challenger danoise prévoit d’utiliser son financement de série D pour se développer dans les pays nordiques.

La start-up fintech danoise Lunar a levé 210 millions d’euros dans le cadre d’un tour de table de série D dirigé par Heartland, auquel participent également Tencent, Kinnevik et Peter Mühlmann, fondateur de Trustpilot.

Bien que la société n’ait pas annoncé d’évaluation officielle, le journal suédois Dagens Industri a rapporté qu’avec cette ronde de financement, Lunar a atteint le statut de licorne.

La banque challenger basée à Aarhus, précédemment connue sous le nom de Lunar Way, a été fondée en 2015 par Ken Villum Klausen. Depuis, elle est devenue une entreprise à l’échelle de la Scandinavie avec des bureaux à Copenhague, Stockholm et Oslo et plus de 300 employés. Son tour de table de série C en octobre 2020 a permis de lever 40 millions d’euros.

La société affirme que sa base d’utilisateurs a augmenté de plus de 90 % au cours de la dernière année pour atteindre environ 325 000, et que sa branche commerciale a traité plus de la moitié de toutes les nouvelles PME danoises en 2021.

Commentant l’annonce, Klausen a déclaré : « Nous sommes ravis d’accueillir des investisseurs possédant une expérience aussi précieuse pour rejoindre notre prochaine étape de croissance. C’est une étape énorme pour les clients des banques lunaires et nordiques. L’investissement sous-tend la vision à long terme de Lunar de créer un écosystème financier axé sur le numérique pour les consommateurs privés et les entreprises.

Soutenir la Silicon Republic

« Nous sommes à un véritable carrefour dans les pays nordiques. Les clients privés et professionnels attendent une alternative plus pratique, empathique et engageante aux banques, prêteurs et prestataires de services de paiement traditionnels. »

Lise Kaae, PDG de la société d’investissement danoise Heartland, a déclaré : « Heartland est ravi d’être accueilli en tant qu’investisseur dans Lunar. L’investissement s’appuie sur notre stratégie consistant à soutenir les meilleures entreprises et équipes de direction. Nous sommes impatients de soutenir l’équipe dans le développement de services financiers de nouvelle génération axés sur le numérique dans les pays nordiques et au-delà. »

La société a clairement indiqué qu’elle prévoyait de se développer davantage sur le marché nordique, adressant une partie de l’annonce de la série D aux «27 millions de consommateurs et d’entreprises nordiques qui ne nous ont pas encore rejoints». Par rapport à de nombreuses start-up fintech, la société dispose de sa propre licence bancaire européenne, acquise auprès du régulateur danois en 2019.

En avril, Lunar a acquis Lendify, une société de crédit suédoise avec un portefeuille de plus de 300 millions d’euros de prêts. Il s’agissait de la première acquisition de Lunar depuis sa fondation.

L’annonce de Lunar intervient quelques jours seulement après que la start-up bancaire néerlandaise Bunq ait également obtenu le statut de licorne. Un rapport récemment publié a révélé que l’Europe est le leader mondial de la production de licornes.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires