L’opérateur ferroviaire MTR fait son entrée dans le Metaverse en collaborant avec SandBox.

Le Mass Transit Railway ou MTR Corporation, est devenu le premier opérateur de transport international à entrer en relation avec le métaverse The Sandbox. Cela dans le but de créer des nouvelles expériences immersives dans le monde virtuel avec le partenariat de Decentralized Gaming Virtual World et The Sandbox, la filiale d’Animoca Brands.

La construction d’une station virtuelle MTR sur The Sandbox

MTR Corporations, qui possède l’un des plus anciens systèmes de transport au monde pour relier les personnes et les communautés, entre dans le monde virtuel grâce à un partenariat avec The Sandbox d’Animoca Brands.

D’après l’annonce, l’opérateur de transport de classe mondiale vise à créer un espace virtuel centré sur le rail qui offre des expériences uniques, amusantes et immersives grâce à la gamification. La société espère apporter « l’expérience cliente à une nouvelle frontière » et « rassembler les créateurs pour construire cette nouvelle plate-forme communautaire ».

Selon l’annonce : « Dans une prochaine étape, la société travaillera avec The Sandbox et notre partenaire stratégique Collective pour développer une feuille de route et créer une station virtuelle dans le Metaverse.« 

Le Sandbox a révélé que MTR a acquis un terrain dans le monde virtuel pour construire une gare immersive. Il prévoit également de s’engager auprès d’anciens clients, en particulier la jeune génération. L’entreprise espère transmettre son héritage au monde virtuel avec sa « sécurité, sa fiabilité, son service client et son efficacité ». Pour rappel, MTR Corporations transporte notamment près de 13 millions de passagers chaque jour ouvrable dans le monde, à Hong Kong, au Royaume-Uni, en Suède, en Australie et en Chine continentale. 

A lire aussi : OpenSea annonce l’acquisition de l’agrégateur du marché NFT Gem pour apporter plus de flexibilité de choix à ses utilisateurs.

Faciliter l’enseignement des STEM.

Comme MTR est la première métaverse à entrer dans l’industrie, il est livré avec un ensemble unique d’idées. L’annonce montre que la société a conçu le système pour que les joueurs puissent profiter de voyages à plusieurs niveaux au-delà des trains. Tout cela sera fait en « imitant et en gamifiant » le système ferroviaire physique.

L’annonce a également fait allusion à la possibilité de créer un musée ferroviaire pour commémorer une époque où le métro reliait les communautés et les cultures de Hong Kong. Pendant ce temps, MTR envisagera d’utiliser des mondes virtuels pour aider à l’éducation STEM. L’expérience sera construite à l’aide de puissants composants créatifs et sociaux basés sur les outils VoxEdit et GameMaker disponibles pour les utilisateurs de sandbox.

Pour aller plus loin : GuardianLink fait appel à StarkWare pour le lancement d’un Layer2 sans frais de gaz pour les NFT.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires