L’investissement de Goldman Sachs : une levée de 15 millions de dollars par Coin Metrics !

Coin Metrics, la start-up spécialisée dans la fourniture de renseignements financiers liés aux crypto-monnaies, vient de conclure sa deuxième levée de fonds de 15 millions de dollars. Cela a été financé par la banque d’affaires Goldman Sachs qui a ajouté du Bitcoin à son rapport de retour le mois dernier. Acrew Ventures, Morningside Group, BlockFi et Warburg Serres Investments, Highland Capital Partners et Fidelity Investments, ont également participé à la levée de fonds.

Secteur clé vis-à-vis des institutions

Les données des réseaux et de marché des grandes institutions sont fournies par Coin Metrics. Ce financement va accélérer l’expansion mondiale de l’entreprise, et élargira l’offre de ses services afin de toucher plus de réseaux. D’après Mathew McDermott, le responsable de la stratégie de la banque en matière d’actifs numériques. Pour cela, Coin Metrics a formé une équipe de classe mondiale qui combine des talents de crypto-monnaie avec des anciens des industries de données ainsi que des aides financières, dès son financement de série A en 2019.

Données cryptographiques pour les institutions

En effet, Coin Metrics peut fournir des données de marché, des données de réseau, des indications et des solutions de gestion des dangers pour les grandes entreprises qui touchent des crypto-monnaies. Mathew McDermott a même cité «« Les données est indispensable à l’approbation généralisée des actifs cryptographiques par les institutions de services financiers et les investisseurs traditionnels. Nos clients profiteront amplement des informations sur les données au niveau institutionnel de Coin Metrics, ainsi, ils peuvent bénéficier des mécanismes de gestion des risques émergents. »

L’entreprise continue de renforcer ses atouts en progressant dans la qualité des données et des services. Désormais, elle a attiré l’attention de la plus grande banque d’investissement au monde, agrandissant sa gamme de prestations cryptographiques pour bien soutenir ses clients.

Changement de ton par Goldman Sachs

En 2020, Goldman Sachs a affirmé que la crypto-monnaie n’était pas une classe d’actifs pertinente. La banque américaine a depuis changé de ton. Ces informations sont cohérentes avec la dernière version de son support pour la monnaie numérique. C’est l’une des trois banques qui supervisent l’obligation numérique de 100 millions d’euros émise par la BEI, d’après Bloomberg. Pour David Solomon, PDG de Goldman Sachs, la réglementation américaine sur la crypto-monnaie pourrait bientôt se développer pour permettre aux institutions financières de fournir directement de la crypto-monnaie en tant qu’actifs à leurs clients.

Bref, cette levée a eu lieu quelques jours après que Coinbase a acquis la société d’analyse de données cryptos Skew. À cette vitesse, la crypto-monnaie devrait gagner l’attention du monde financier ou du public.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires