L’inflation et les propos d’un membre de la BCE pénalisent le marché européen.

Ce mardi 31 août, à la clôture les bourses européennes ont baissé. Touché par le regain d’inquiétudes sur la politique monétaire de la BCE après un discours de l’un de ses membre, alors que l’indice de Wall Street n’a pas beaucoup évolué à la moitié de la séance au le lendemain des records réalisés par le Nasdaq et le S&P 500.

Les propos d’Holzmann en eu un effet sur le marché européen.

À Paris, le CAC 40 a clôturé en baisse de 0,11 % à 6 680,18 pointsFootsie au Royaume-Uni a chuté de 0,4 % et Dax en Allemagne a chuté de 0,33 %.

à lire aussi : Agache vend ses parts dans Carrefour, soit 5,7 %.

L’indice EuroStoxx 50 a baissé de 0,06 % et l’indice FTSEurofirst 300 de 0,39 %.

L’indice Stoxx 600 a augmenté de 0,2 % le jour de bourse précédant la déclaration de Robert Holzmann et a clôturé en baisse de 0,38 %.

Cependant, en août, il a augmenté de 1,98 % et le CAC 40 a augmenté de 1,02 %.

Ce mardi Robert Holzmann, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a défendu l’idée d’un soutien pour réduire les achats d’obligations de l’agence à partir du prochain trimestre dans l’optique de son plan d’urgence, et il a indiqué s’attendre à une discutions concernant ce sujet pendant la réunion la semaine prochaine sur la politique monétaire.

Ces commentaires, couplés aux dernières données de l’inflation dans la zone euro, atteignant 3 % en glissement annuel ce mois-ci, le plus haut niveau depuis une décennie, incitant le marché boursier à être prudent et à reprendre ses bénéfices, tandis que les rendements obligataires ont plutôt augmenté.

Quelque valeur.

D’un point de vue sectoriel, presque tous les indices Stoxx ont clôturé dans le rouge.
La baisse dans le transport et les loisirs a été de 0,68 %, l’une des plus fortes.

Lundi, les États membrent de l’UE ont retiré les États-Unis ainsi que cinq autres pays de la liste des destinations jugées « sûres » d’un point de vue sanitaire, ce qui signifie que les contrôles sur les voyageurs en provenant de ces pays vont augmenter.

Air France-KLM (PA : AIRF), Ryanair (LON : RYA), Easyjet et IAG (LON : ICAG) ont baissé respectivement de 0,80 %, 3,45 %, 1,60 % et 2,54 %.

Du côté des actions à la hausse, le cours de l’action Prosus à Amsterdam a augmenté de 6,41 % grâce au rachat de la plateforme de paiement indienne Billdesk pour 4,7 milliards de dollars (4 milliards d’euros), ce qui fera du groupe un leader de la « technologie financière » en Inde.

Sur le SBF 120, en raison des spéculations sur les résultats de son candidat vaccins contre le COVID-19, le laboratoire Valneva (PA : VLS) réalise la deuxième plus forte augmentation après la Solutions 30, avec une augmentation de 10,62 %. En août, le titre progressait de 77 %.

À la bourse de Wall Street.

Après la clôture des bourses européenne, l’indice Dow Jones a augmenté de 0,1 %, l’indice S&P 500 a augmenté de 0,02 % et l’indice Nasdaq a chuté de 0,14 % pénalisé par les mauvais résultats des mastodontes du secteur de la technologie comme Apple (NASDAQ: AAPL) qui perd 0,7 %, alors que ce lundi, elle a atteint un sommet historique de 153,12 $.

Craignant un ralentissement de la croissance due a un retour à la normale sur le plan de sanitaire, le cours de l’action Zoom Video Communications spécialiste de la visioconférence a chuté de 16 %.

Pétrole, taux, change.

Le dollar américain a évolué sans tendance claire, du a un manque de signes clairs de l’évolution des taux d’intérêt américains dans les prochains mois.

autre article : Pour contré ses concurrents Paypal se mets au courtage d’actions.

Après la publication des données d’inflation de la zone euro, l’Euro a grimpé à 1,1841 dollars et au prix de l’euro redescendu à 1,1803 dollars américain.

Sur le marché obligataire, le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans a augmenté de près de trois points de base à 1,3138 %.

Le rendement des obligations du Trésor Allemand à 10 ans a augmenté de 6 points de base à -0,379 %, le plus haut niveau depuis le 22 juillet, en réponse aux propos de Robert Holzmann.

Son homologue italien est monté de 8 points de base à 0,7050 %, et celle de la France près de 6 points de base à -0,026 %.

Sur le marché du pétrole, les prix ont chuté avant que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés ne se réunissent mercredi. Selon les indications d’une source, cette réunion conduira à la confirmation d’une augmentation de la production en septembre.

Les inquiétudes concernant la baisse de la demande de pétrole brut des raffineries de Louisiane après l’ouragan ont également pesé sur les prix du pétrole.

Le pétrole brut Brent a chuté de 0,54 % à 73,01 $ le baril, tandis que le pétrole brut léger américain a chuté de 0,52 % à 68,85 $ le baril.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des