Les tests sur le nouveau robot livreur d’Amazon ont commencé aux États-Unis

0
55

Scout est le nom qu’Amazon a attribué à leur robot livreur. Depuis le mercredi 23 janvier, ce petit engin livre directement des colis chez des particuliers dans tout l’état de Washington, aux États-Unis.

Un robot qui roule et qui ressemble énormément à ceux de Starship

Scout est un robot électrique qui se déplace en roulant sur les trottoirs. Il peut contenir de nombreux colis de moyenne, et de petite taille.

Que ce soit du point de vue de son design ou de son propre fonctionnement, ce robot de la société Amazon ressemble comme deux gouttes d’eau à un robot fabriqué par l’un de ses concurrents, Starship. D’ailleurs, celle-ci vient tout juste d’annoncer que ses robots sont en pleine période de test pour la première fois à une grande échelle dans une université en Amérique. Contrairement aux robots de la société Starship, Scout ne se contentera pas seulement de livrer de la nourriture. Il sera également en charge de la livraison des colis de la clientèle d’Amazon.

Dans un premier temps, ce test ne sera destiné qu’aux personnes habitant dans le comté de Snohomish, situé dans l’État de Washington. Le géant américain de la vente en ligne précise qu’il devra commander exactement comme à l’accoutumée sur le site marchant ou sur l’application pour pouvoir bénéficier de ce nouveau service de livraison à domicile. Ainsi, la livraison sera entièrement gratuite pour tous les membres du programme Amazon Prime. Elle prend en général jusqu’à deux jours, mais peut également être faite le jour même, a précisé l’entreprise.

Scout est surveillé par des employés

Pour l’instant, Amazon n’a mis que six robots Scout en service. Ceux-ci seront en charge de livrer du lundi au vendredi, et uniquement pendant la journée. Bien qu’il soit autonome (d’après les dires d’Amazon), Scout devra dans un premier temps être accompagné et surveillé par un employé. Cette surveillance permettra de s’assurer que les robots livreurs adoptent un comportement respectable face à un obstacle (piétons, animaux, ou autres).

Amazon utilise déjà des robots dans quelques-uns de ses entrepôts, et il faut dire que leur précision n’est pas forcément à la hauteur de ce que l’on espère réellement d’un robot. On a effectivement découvert récemment que les employés étaient obligés de porter des gilets pour que les machines puissent détecter précisément leur présence. En plus de cela, de nombreux employés ont été blessés suite à un accident avec ces robots durant le mois de décembre 2018. Ces accidents seront en grande partie provoqués par une collision avec un robot transportant des produits chimiques.

Ce genre de robots permet d’automatiser le travail à effectuer dans les entrepôts. Pour la livraison, Amazon a déjà évoqué les drones comme solution électriques.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here