Les répressions chinoises et une note Goldman Sachs, les dernières éléments qui bloquent la relance du Bitcoin

source : leparisien.fr

 

Le Bitcoin se replie sous la barre des 35 000 dollars dans la soirée du 5 juin, après une valeur encourageante de 37 000 dollars enregistré le même jour. La cause ? D’abord le réseau social chinois qui bloque l’accès aux comptes liés à la crypto. Et ensuite, le groupe banquier américain de Goldman Sachs qui publie une déclaration disant que le Bitcoin a cessé d’attirer les investisseurs institutionnels. Cette baisse enregistrée le samedi fait suite à des catalyseurs potentiellement positifs provenant du Salvador et de Square Inc. qui n’ont pas réussi à apaiser les inquiétudes des investisseurs concernant les risques liés surtout à la réglementation chinoise.

 

Décortiquons ces deux mauvaises nouvelles qui ralentissent la relance le Bitcoin. 

 

Le réseau social chinois Weibo bloque les influenceurs de la crypto-monnaie

source : coindesk.com

Weibo (WB), a fait barrage à certains comptes d’influenceurs de crypto samedi, a rapporté Coindesk, citant la violation de lois non spécifiées et des règles de sa communauté. Cependant, les comptes qui ne sont pas impliqués dans les publicités des échanges n’ont pas été bloqués, selon le journaliste chinois Colin Wu.

 

Selon Business Insider, certains créateurs chinois ont ainsi été incapables d’accéder à leurs comptes sur la plateforme de microblogging chinoise. Et quant aux utilisateurs de Weibo, ils ne pouvaient plus voir les messages de ces influenceurs suspendus. Le message d’erreur qui s’affichait indiquait que les comptes avaient violé les directives de Weibo ainsi que les réglementations gouvernementales.

 

Juste avant, en mois dernier, le vice-premier ministre chinois Liu Hu a déclaré que la Chine allait « réprimer sévèrement les activités illégales liées aux valeurs mobilières et punir sévèrement les activités financières illégales ». Hong Kong a ainsi déclaré que les échanges de crypto-monnaies devront être agréés par son autorité de régulation des marchés. Selon les nouvelles règles, qui ont été annoncées après des mois de discussions, seuls les investisseurs professionnels disposant d’un portefeuille supérieur à 1 million de dollars pourront utiliser les plateformes d’échange.

 

Goldman Sachs : le BTC est l’investissement le moins préféré des CIO

 

Techstory rapporte que le directeur informatique (CIO) de la société Goldman Sachs a publié une liste des investissements les plus et les moins appréciés. En amont, il organise une table ronde à laquelle ont participé de nombreux CIO de fonds spéculatifs et de sociétés de placement à long terme. Parmi les investissements les moins appréciés figurent les nouvelles introductions en bourse et le bitcoin, avec un sentiment négatif de 25 % et 35 % respectivement. En outre, le groupe banquier américain pense toujours que le BTC est une classe d’actifs que le syndrome FOMO ressenti par les investisseurs, a alimenté son succès.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires