Les reports de paiement de la SVB pendant la pandémie COVID-19 s'étendent aux entreprises canadiennes


La Silicon Valley Bank (SVB) a lancé une initiative d’allègement qui donnera aux emprunteurs de la banque ayant des dettes à risque de 10 millions de dollars US ou moins, la possibilité de différer leurs paiements de capital pour une période de six mois.

La Silicon Valley Bank participe également au programme de crédit aux entreprises au Canada.

Le report est accessible aux clients de la SVB dans le monde entier, y compris au Canada. Le programme, destiné à soutenir les clients pendant la pandémie COVID-19, devrait générer jusqu’à 600 millions de dollars d’allègement collectif des paiements dans l’ensemble de la clientèle mondiale de la banque, selon les estimations de la SVB. Les clients qui remplissent les conditions requises seront informés directement par l’organisation. La SVB n’a pas indiqué de qualifications supplémentaires au-delà de la taille du prêt.

« Notre effort de réponse se concentre sur the health and safety of nos employés, and servant notre clients seamlessly tout au long de cette période volatile », a déclaré Greg Becker, PDG de la Silicon Valley Bank. « Toute notre équipe se consacre à alléger les pressions financières actuelles auxquelles sont confrontés nos clients et contributing to la communauté au sens large. Nous sommes bien positionnés financièrement pour soutenir nos clients, et nous sommes en tête avec nos valeurs pour étendre notre soutien ».

La banque a déclaré qu’elle est actuellement impliquée dans des discussions sectorielles pour soutenir les petites entreprises et l’économie de l’innovation. La SVB a déclaré qu’elle était en communication directe avec la Banque de développement du Canada (BDC) et Exportation et développement Canada (EDC) dans le cadre du Programme de crédit aux entreprises (BCAP). La SVB a déclaré qu’elle a exprimé son engagement à soutenir ses clients par le biais des options de financement disponibles.

Le PCE, introduit par le gouvernement fédéral le 13 mars, vise à améliorer l’accès au financement pour les entreprises canadiennes qui ont des difficultés de trésorerie. Les prêts, qui sont assortis d’une exigence de garantie personnelle et d’un intérêt, ne sont peut-être pas accessibles au secteur de l’innovation du Canada, mais les PDG et les groupes d’innovation ont fait valoir qu’ils n’y avaient pas accès.

Les banques comme la SVB qui proposent un report de paiement arrivent à un moment critique pour les jeunes entreprises canadiennes qui se retrouvent à court d’argent dans le contexte actuel de ralentissement économique. En parlant avec BetaKit, de nombreux PDG ont exprimé leur inquiétude au sujet des liquidités, notant que les mesures gouvernementales actuelles ne répondent pas nécessairement aux besoins du secteur de l’innovation et des jeunes pousses.

RELATIVES : Le gouvernement étend les marchés publics aux jeunes pousses canadiennes pour les aider avec COVID-19

D’autres bailleurs de fonds de démarrage opérant au Canada ont également pris des mesures pour soutenir les entreprises en difficulté. Les grandes banques canadiennes comme la CIBC, la RBC et la BMO proposent des reports de paiement pour les petites entreprises et un soutien et des conseils accrus aux personnes concernées. La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé mardi qu’elle fournira 4 milliards de dollars aux entreprises du Québec qui ont été touchées par la pandémie.

S’adressant à BetaKit la semaine dernière, Raymond Luk, fondateur et PDG de Hockeystick, société basée à Toronto, a déclaré que la communauté financière canadienne est toujours ouverte aux affaires. Hockeystick a récemment dressé une liste des bailleurs de fonds actifs du Canada pour les jeunes pousses. Il reste cependant à voir comment COVID-19 affectera l’investissement en capital-risque. Dans une lettre ouverte à la ministre des petites entreprises, Mary Ng, la semaine dernière, l’Association canadienne du capital-risque et des capitaux privés (CVCA) a mis en garde contre la vulnérabilité des jeunes pousses, appelant à un soutien accru des investisseurs afin de soutenir l’écosystème.

La SVB a également mis en place un fonds de réponse COVID-19, en partenariat avec l’initiative caritative londonienne Founders Pledge, pour soutenir la réponse médicale à la pandémie et atténuer le coût social en apportant une aide aux familles touchées. La SVB a fait un investissement initial d’un million de dollars dans le fonds et invite les parties intéressées à faire des dons.

L’organisation a également engagé 5,5 millions de dollars US pour soutenir des activités locales, régionales et mondiales axées sur la sécurité sanitaire, la sécurité alimentaire et le logement, et l’aide aux propriétaires de petites entreprises. D’autres programmes et initiatives d’aide qui sont en cours d’élaboration pour les clients de la SVB seront communiqués directement aux clients concernés dans les semaines à venir.

Source de l’image Silicon Valley Bank



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires