Jesse Rodgers quitte le poste de PDG de Volta, la plaque tournante du Canada atlantique


Jesse Rodgers a quitté son rôle de PDG de Volta, le centre d’innovation de Halifax. Martha Casey, directrice de l’exploitation du centre, a été nommée directrice générale par intérim, tandis que le conseil d’administration cherche un remplaçant permanent à Jesse Rodgers.

« Il a apporté une énorme contribution [to] l’écosystème du Canada atlantique ».
– Martha Casey, Volta

En parlant avec BetaKit, Casey a confirmé que le dernier jour de Rodgers avec Volta était le lundi 30 mars. Comme l’a d’abord rapporté Entrevestor, Jevon MacDonald, président du conseil d’administration de Volta et co-fondateur de Volta, a annoncé la nouvelle dans un mémo aux parties prenantes de Volta lundi. M. Rodgers a rejoint Volta en 2016, après avoir occupé des postes dans l’incubateur ontarien Velocity et le Creative Destruction Lab.

Dans le mémo obtenu par Entrevestor, MacDonald a déclaré que Rodgers avait exprimé son optimisme quant à l’écosystème de l’innovation au Canada atlantique et sa gratitude pour avoir eu l’occasion de travailler avec les fondateurs, les partenaires et les membres du réseau de Volta.

« Il a apporté une énorme contribution [to] l’écosystème du Canada atlantique [and] a vraiment étendu la présence de la Volta non seulement au niveau régional, mais aussi au niveau national », a déclaré Casey à BetaKit. “[Rodgers] a mis au point des programmes novateurs comme le concours de cohorte, qui a permis d’investir dans 19 entreprises passionnantes du Canada atlantique, il a donc eu un impact considérable ».

RELATIVES : Le Canada atlantique se concentre sur les technologies de la santé, avec un défi de taille, des investissements récents

M. Casey, qui a précédemment été chef de cabinet et directeur exécutif du bureau du président de l’université de Dalhousie, a déclaré à BetaKit qu’il ne se prononcerait pas sur la question de savoir si le départ de M. Rodgers était prévu ou non, mais a précisé que Volta avait mis en place un « plan de succession solide » qui impliquera un engagement et un soutien continus pour les fondateurs et les partenaires financiers de Volta.

Volta héberge actuellement 49 start-up. Le centre a été fondé en 2010 et se concentre principalement sur l’incubation et l’innovation des entreprises, ainsi que sur le soutien aux startups régionales par le biais de programmes et d’espaces de travail. En raison de la pandémie COVID-19, Volta a décidé de fermer son espace de travail et ses salles de réunion le 16 mars. Cette fermeture devrait rester en place jusqu’au 30 avril afin de prévenir la propagation du virus.

Source de l’image Volta via Facebook



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires

Analyse du prix du Bitcoin Cash: 16 avril

Avertissement: Les conclusions de l’analyse suivante sont les seules opinions de l’auteur et ne doivent pas être considérées comme des conseils en investissement Bitcoin Cash