Les régulateurs de Dubaï proposent une réglementation des jetons de sécurité



La Dubai Financial Services Authority a publié un document de consultation dans lequel elle propose différents éléments pour réglementer les jetons de sécurité.

Une partie importante du document sur la réglementation est la définition que la DFSA donne sur les jetons de sécurité. Ceux-ci sont classés comme des «jetons qui fournissent des droits et des obligations similaires à des investissements spécifiés en vertu de l’Ordonnance sur les activités réglementées.

Le document de consultation reconnaît l’importance de la réglementation des actifs cryptographiques. En outre, il indique clairement que ces actifs particuliers ne sont pas censés être réglementés avec les mêmes lignes directrices. Ce document de consultation particulier numéroté 138 concerne principalement les jetons de sécurité.

À quoi la réglementation tente-t-elle de se conformer?

Le PDG de DFSA, Bryan Stirewalt, a déclaré: «Nos propositions favorisent et facilitent l’innovation, tout en protégeant les consommateurs, en abordant l’intégrité du marché et en atténuant les risques de BC / FT et d’autres risques.»

En outre, le règlement tente de fournir un meilleur cadre pour les entreprises. L’un des éléments clés de la proposition est de permettre aux installations qui échangent des jetons de sécurité d’avoir un accès direct aux membres. Cela signifie essentiellement que les entreprises pourront traiter le paiement direct en jetons de sécurité de clients potentiels.

Portefeuilles et plates-formes ATS

Dans le mémoire, la DFSA déclare que la réglementation vise à améliorer les exigences de ceux qui assurent la garde des portefeuilles numériques. Les entreprises disposant d’une licence de système de suivi des applications (ATS) pourraient également voir un rôle accru. Les propositions envisagent de leur permettre de détenir les liquidités des clients. Actuellement, ils ne sont pas autorisés à le faire. En outre, l’une des options est de permettre aux plates-formes ATS d’héberger des ICO.

Parmi les propositions de réglementation, la plupart visent à étendre les capacités des plates-formes ATS et des fournisseurs de portefeuilles numériques. Dans le même temps, la réglementation pour pouvoir obtenir une licence va effectivement augmenter.

Des règlements proposés aux lois

Fondamentalement, le but de la consultation publique est de servir de première étape vers la construction d’un cadre pour proposer une nouvelle législation. En conséquence, la DFSA peut procéder à l’élaboration d’une proposition de loi.

Avertissement

Toutes les informations contenues sur notre site Web sont publiées de bonne foi et à des fins d’information générale uniquement. Toute action que le lecteur entreprend sur les informations présentes sur notre site Web est strictement à ses propres risques.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des