Les régulateurs américains infligent une amende de 100 millions de dollars à BlockFi pour violation de la vente de titres.

Hier, BlockFi a pris des mesures réglementaires pour avoir enfreint les règles d’offre de titres. Une ordonnance a récemment été émise contre la société dans le cadre d’une enquête multi-États qui comprend la SEC et les régulateurs au niveau des États.

BlockFi enquêté sur la vente des titres non-enregistré

Le département des assurances de l’Iowa a récemment fait une déclaration.  Il estime que BlockFi « a offert et vendu des titres dans l’Iowa qui n’étaient pas enregistrés ou autorisés à vendre dans cet État ». Par ailleurs, Doug Ommen, a indiqué que sans s’inscrire en tant que courtier ou agent, la société offrait et vendait des titres dans l’État. Pour rappel, Ommen est le commissaire aux assurances de l’Iowa.

Il a également déclaré : « Alors que les innovations, comme les crypto-monnaies, peuvent assurer la croissance et l’évolution du système financier. Il est important que les régulateurs veillent à ce que cela se produise dans un cadre approprié. Le cadre devrait protéger les investisseurs tout en facilitant la formation responsable de capital.

En mars, BlockFi a fait la une des journaux pour une violation de la sécurité de certaines de ses données client. Des informations personnelles telles que les noms, les e-mails et les numéros de téléphone de ses clients auraient été consultées à l’époque.

A découvrir : Cardano a annoncé le lancement de la chaîne latérale EVM sur son testnet.

100 millions de dollars de règlements dans tous les États

À la suite de l’enquête, BlockFi paiera des règlements totalisant jusqu’à 50 millions de dollars à 53 juridictions. De plus, 50 millions de dollars seront versés à la SEC.

En sus, l’ordonnance indique également que la plateforme de prêt crypto avait fait de fausses déclarations et des omissions. Cela concerne les niveaux de risque de portefeuille de prêts de la société. Cela empêche les investisseurs d’obtenir des informations complètes et exactes pour évaluer les risques d’investissement.

Pourtant, le prêteur a souligné à plusieurs reprises que leurs prêts étaient sur-garantis, ce qui est loin de la vérité. En effet, les données montrent que seule une fraction des prêts émis par BlockFi ont en fait été surgarantis. Pendant ces dernières années, seuls 24 % des prêts émis en 2019, 16 % en 2020 et 17 % au premier semestre 2021 étaient surgarantis.

En outre, la SEC a également enquêté sur d’autres plates-formes et échanges de prêts cryptographiques dans le passé. Des entreprises telles que GeminiCelcius et Voyager Digital ont également fait l’objet d’enquêtes dans des cas similaires. 

Lecture connexe : BlockFi et Crypto.com licencient du personnel au milieu du crash du marché cryptographique.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Meilleur outil Pinterest

Pinterest est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Il permet d’organiser et de partager des images jugées intéressantes et stimulantes. Pour pleinement