Les paiements numériques en Chine sont bon marché et pratiques


Dans «La Chine domine le commerce électronique», la contributrice Marcia Kaplan a abordé l’innovation de ce pays dans les achats en ligne. Les paiements numériques en Chine sont tout aussi innovants. Je vais aborder ce que cela pourrait signifier pour les marchands nord-américains dans cet article.

Leçon 1: Frais élevés

Les frais de carte de crédit élevés incitent les commerçants à rechercher des alternatives. Des frais moins élevés stimulent les profits et les investissements.

Considérez les frais moyens qu’un commerçant en Chine peut s’attendre à payer pour traiter trois méthodes de paiement populaires.

  • WeChat Pay, le mode de paiement le plus populaire, est accepté par 72 millions de commerçants en Chine et prétend traiter plus d’un milliard de transactions chaque jour. Les frais de traitement moyens de WeChat Pay sont de 0,6%.
  • Alipay, la deuxième application de paiement la plus populaire de Chine avec des statistiques d’utilisation similaires à WeChat Pay, a des frais marchands moyens de 0,55%.
  • China Union Pay, la carte de crédit la plus populaire de Chine, a une commission marchande moyenne de 0,8%.

Les frais moyens de présentation de la carte en Amérique du Nord sont d’environ 2,2 pour cent; carte non présente est d’environ 3,5%. La différence est donc claire: les commerçants nord-américains paient beaucoup plus pour traiter moins de transactions. (Il y a environ 100 millions de transactions quotidiennes par carte de crédit aux États-Unis contre 1 milliard en Chine.)

Certes, l’incroyable croissance du commerce électronique et des paiements mobiles en Chine ne peut être attribuée exclusivement à des frais de transaction raisonnables. Cependant, si les frais en Chine étaient similaires à ceux en Amérique du Nord, l’adoption serait vraisemblablement beaucoup plus faible.

Des frais marchands élevés pourraient éventuellement inciter les marchands nord-américains à:

  • Recherchez des alternatives aux paiements par carte. Un exemple est le portefeuille mobile Starbucks. Les clients chargent des fonds dans leurs comptes et utilisent ces fonds (ainsi que des récompenses basées sur la fidélité) pour payer leurs achats. Les fonds stockés permettent à Starbucks d’éviter les frais d’échange et d’évaluation de la carte à chaque achat. Attendez-vous à ce que les autres marchands adoptent leurs propres portefeuilles à valeur stockée et cartes-cadeaux rechargeables.
  • Appel à plus de réglementation sur les marques de cartes (Visa, Mastercard, American Express, autres), y compris davantage de poursuites antitrust.
  • Adoptez des méthodes de paiement moins onéreuses, tels que les cartes de débit, les paiements directs de la banque et les paiements peer-to-peer.

Leçon 2: Dette de carte de crédit à la consommation

L’écrasement des dettes de carte de crédit pousse les consommateurs à rechercher des alternatives.

L’endettement des cartes de crédit est un problème aussi bien en Chine qu’en Amérique du Nord. En 2020, les titulaires de carte chinois ont accumulé environ 2,5 billions de dollars de dettes sur leurs cartes de crédit; Les Américains ont accumulé 930 milliards de dollars.

En 2019, reconnaissant le risque d’endettement des cartes de crédit pour l’économie du pays, le gouvernement chinois a plafonné les taux d’intérêt des cartes de crédit de 12 à 18%, selon le type de carte. Ces tarifs correspondent plus ou moins à ceux de l’Amérique du Nord.

Néanmoins, l’endettement excessif continue de frapper les consommateurs en Chine et en Amérique du Nord, ce qui pourrait conduire les acheteurs vers des alternatives «sans dette», telles que:

  • Cartes de débit et paiements directs de la banque, qui permettent aux consommateurs de faire des achats uniquement si des fonds suffisants sont dans leur compte. Les commerçants devraient s’attendre à davantage de paiements par carte de débit et à davantage de paiements bancaires.
  • Acheter-maintenant-payer-plus tard, tout en restant une forme de crédit, peut aider les consommateurs à gérer leur dette. Malgré les frais relativement élevés, les commerçants acceptent les paiements BNPL, car les acheteurs recherchent des alternatives aux dettes par carte.
  • Cartes prépayées, qui pourraient être plus largement acceptées car elles agissent comme des cartes de crédit mais ne permettent pas aux consommateurs de payer avec de l’argent qu’ils n’ont pas.

Leçon 3: Matériel de point de vente

En Chine, les applications de paiement telles que WeChat Pay et Alipay utilisent des codes QR. Selon un rapport, 98% des consommateurs chinois urbains utilisent leur portefeuille numérique pour leurs achats quotidiens. La plupart des consommateurs n’ont pas d’argent liquide.

Le résultat est que les commerçants chinois ne sont pas accablés par des registres et des équipements de point de vente coûteux. Les commerçants affichent simplement les codes QR que les clients peuvent scanner.

Les marchands physiques nord-américains pourraient réduire les coûts d’équipement en mettant en œuvre des paiements initiés par code QR, tels que PayPal et Square.

Leçon 4: Super Apps

En Chine, les divertissements, les achats, les médias sociaux, les paiements, etc. sont combinés dans des «super applications» – généralement WeChat. Les consommateurs chinois utilisent une application pour:

  • La navigation sur Internet,
  • Consommation d’actualités,
  • Messagerie de chat,
  • Paiements et transferts d’argent,
  • Achats,
  • Des médias sociaux,
  • Partage d’images,
  • Jeux,
  • Divertissement.

Les consommateurs nord-américains utilisent généralement une seule application à une ou deux fins. Un exemple est Instagram pour le partage d’images. Ce n’est que récemment qu’Instagram s’est étendu aux achats et à l’acceptation des paiements. Peut-être qu’Amazon évoluera vers le statut de super application en combinant divertissement et shopping.

Malgré la rhétorique politique aux États-Unis pour démanteler Big Tech, les commerçants devraient surveiller de près l’émergence de super applications. Si elles deviennent aussi populaires qu’en Chine, ces applications pourraient aider les marchands à atteindre d’énormes audiences.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires