Les investisseurs font de nouvelles confiances aux bourses mondiales.

Ce lundi 23 août, sur les bourses l’appétit pour le risque est revenu, poursuivant le rebond amorcé quelques jours avant la réunion tant attendue de la banque centrale à Jackson Hole le week-end dernier.

La bourse européenne et mondiale se reprend.

Après la baisse de la semaine dernière, les principales bourses européennes ont continué de se redresser lundi.

à lire aussi : Les recettes de TVA en France au premier semestre ont dépassé leur niveau d’avant-crise.

En conséquence, la Bourse de Paris a augmenté de 0,86 %, Londres de 0,30 %, Francfort de 0,28 % et Milan de 0,49 %. À Zurich, le SMI progresse de 0,49 %.

À Wall Street aussi l’optimisme et de retour : l’indice Dow Jones a progressé de 0,61 %, l’indice S&P 500 de 0,85 % et l’indice Nasdaq avec une concentration technologique remonte de 1,55 %, établissant un nouveau record.

Daniel Larrouturou, gérant des actions chez Dôm Finance, a souligné auprès de l’AFP que :

« La journée avait bien commencé avec les places asiatiques qui étaient toutes dans le vert, elles-mêmes à la suite de la bonne tenue vendredi soir des places américaines ».

Il a rajouté :

« L’optimisme retrouvé sur les marchés s’est (ensuite) étendu jusqu’à l’Europe ».

Les marchés boursiers mondiaux ont bénéficié d’achats à bon compte après avoir chuté la semaine dernière, subissant les inquiétudes concernant le ralentissement de la croissance, la prolifération du variant Delta et peut-être même de l’hypothétique réduction du soutien de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Dans ce contexte, le séminaire de Jackson Hole qui se tiendra du 26 au 28 août mérite particulièrement l’attention, surtout le discours prononcé vendredi par Jerome Powell le président de la Banque centrale américaine.

Le marché espère que le soutien monétaire de la banque centrale se précisera à l’avenir. Son vaste plan d’achat d’actifs et ses taux d’intérêt extrêmement bas sont les piliers de la reprise économique mondiale depuis plus d’un an.

Fawad Razaqzada, analyste de ThinkMarkets estime qu’ :

« À en juger par sa dernière communication, il semble que la Banque centrale américaine (Fed) envisage de ralentir le rythme de ses achats mensuels d’obligations d’ici la fin de l’année bien que +certains+ membres (…) préfèrent attendre le début de 2022 ».

Au niveau des indicateurs, selon l’indice PMI global de Markit, dans un contexte de difficultés d’approvisionnement, la croissance de l’activité du secteur privé dans la zone euro a légèrement ralenti en août, mais est restée forte, proche du plus haut niveau depuis 15 ans.

Les ventes de maisons d’occasion aux États-Unis ont continué de croître en juillet. Selon les données de la Fédération nationale des agents immobiliers américains (NAR), tirées par le marché haut de gamme.

Pétrole en net hausse.

Alors que les investisseurs renouvelaient leur optimisme quant à la demande chinoise, les prix du pétrole brut menés par le WTI ont augmenté de plus de 5 % lundi.

autre article : Les cinq événements importants à surveillé sur le marché cette semaine.

Le prix du pétrole brut Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre à Londres a augmenté de 5,47 % par rapport au cours de clôture de vendredi à 68,75 $.

À New York, au premier jour du contrat de référence, le baril WTI américain d’octobre a augmenté de 5,32 % à 65,64 $.

Par la suite, les valeurs pétrolières ont également fait preuve d’optimisme : à Paris, TotalEnergies a progressé de 1,69 % à 37,08 euros, tandis qu’à Londres, BP a progressé de 2,48 % à 295 pence, et Royal Dutch Shell (actions « B ») a progressé de 1,90 % à 1 413,80 pence. À Wall Street, Major Chevron a augmenté de 2,55 % à 96,70 $.

La belle forme pour bitcoin.

Le prix du Bitcoin a augmenté de 1,94 % pour atteindre 49 354 $ vers 21 h 00 GMT. Il a atteint 50 512 $ quelques heures avant, le plus haut niveau depuis la mi-mai.

à lire aussi : Fin de malédiction pour la N.7 de Toyota aux 24 Heures du Mans.

Les annonces positives du géant des paiements en ligne Paypal et de la plateforme d’achat de cryptomonnaie Coinbase ont particulièrement stimulé la volatilité de la cryptomonnaie.
Au même moment, l’euro s’est gagné de 0,40 % face au dollar à 1,1745 $.

Vonovia , la dernière tentative.

Vonovia (-2,35 % à 59,00 euros) le géant Allemand de l’immobilier a lancé une offre publique d’achat lundi, pour acquérir son concurrent Deutsche Wohnen (-0,38 % à 52,70 euros), valorisé à plus de 19 milliards d’euros, et fixé le 20 septembre comme date limite pour l’acquisition « définitive » après deux échecs pour former le premier groupe immobilier européen.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des