Les entreprises technologiques irlandaises créées par des femmes lèvent un record de 105 millions d’euros


Bien que les chiffres de 2020 montrent une hausse pour les entreprises dirigées par des femmes, ils ne représentent toujours qu’une petite partie du tableau des investissements.

Les start-ups et les scale-up fondées par des femmes en Irlande ont levé un financement record de 105 millions d’euros en 2020, selon un nouveau rapport de TechIreland.

Cinquante entreprises ont augmenté leurs investissements tout au long de l’année grâce à des financements provenant de diverses sources, notamment du capital-risque, du financement par actions, des investisseurs providentiels et des subventions. Le rapport a été publié pour coïncider avec la Journée internationale de la femme.

Les solutions de santé, d’agrotechnique, d’edtech et d’entreprise ont attiré le plus de financement. Parmi les rondes les plus notables de l’année, citons la start-up Mayo fintech Payslip qui a levé 2,7 millions d’euros et la société de biotechnologie Avectas a obtenu 18 millions d’euros.

La tique à la hausse va à l’encontre de la tendance mondiale où les chiffres du financement du capital-risque ont vu une baisse du montant d’argent investi dans les fondatrices en 2020 au milieu de la pandémie.

Les sociétés à un stade ultérieur ont représenté une grande partie de l’augmentation de l’année – une tendance courante en 2020, les investisseurs se concentrant sur les sociétés de portefeuille existantes. Pour les entreprises en démarrage, Enterprise Ireland a été un investisseur clé tout au long de l’année et TechIreland note que sans cette source, «le financement des start-ups en démarrage dirigées par des fondatrices aurait été gravement touché».

Soutenir Silicon Republic

Près de la moitié (46%) des entreprises fondées par des femmes suivies dans la recherche étaient basées à Dublin, le reste étant réparti autour de Kildare, Cork, Waterford et plusieurs autres régions. Seules six entreprises fondées par des femmes en Irlande du Nord ont collecté des fonds l’année dernière.

Le directeur général de TechIreland, John O’Dea, a déclaré que les chiffres du financement sont une «étape importante» pour les fondatrices en Irlande, mais qu’ils ne représentent encore qu’une petite partie de la situation globale du financement.

«Le fait inconfortable est que les entreprises technologiques fondées par des femmes sont toujours sous-représentées, les fondatrices ne représentant que 10% du financement total levé l’année dernière, alors que seulement 18% des entreprises technologiques qui ont levé des fonds avaient une fondatrice», a déclaré O’Dea.

«Il y a un besoin urgent d’un plus grand soutien aux femmes entrepreneurs pour créer des entreprises technologiques et aussi pour la promotion continue des sujets Stem pour les filles dans notre système éducatif.»

Martina Fitzgerald, directrice générale du soutien aux start-up et du groupe de pression Scale Ireland, a déclaré que si l’augmentation du financement est la bienvenue, il est toujours nécessaire de bénéficier d’un soutien plus important.

[The] le tableau général est frappant en termes du nombre total de fondatrices et du niveau de financement qu’elles reçoivent. Cela met en évidence la nécessité d’un soutien et d’une formation supplémentaires pour les femmes pour développer leur propre entreprise technologique », a déclaré Fitzgerald.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires