Les démocrates américains exhortent les régulateurs à interdire les activités minières des cryptos.

Les législateurs du Congrès ont appelé deux agences fédérales à prendre des mesures contre l’extraction de bitcoins. En effet, ils ont cités une consommation d’énergie accrue.

Interdire le minage pour la protection de l’environnement

Les sénateurs se sont dits préoccupés par l’augmentation de la consommation d’énergie des sociétés minières de cryptographie. En effet, les 7 plus grandes sociétés mineurs consomment suffisamment d’électricité pour alimenter tous les foyers nationaux à Houston, au Texas.

Le problème est aggravé par le fait que le défi des émissions de carbone est toujours d’actualité. Chaque entreprise ayant des plans détaillés pour augmenter sa capacité, ont déclaré les législateurs. 6 législateurs, emmenés par la sénatrice Elizabeth Warren, ont imploré Michael Regan, administrateur de l’Agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA), et Jennifer Granholm, secrétaire du ministère de l’énergie, de collaborer pour freiner cette industrie en plein essor.

D’une autre part, les sénateurs ont souligné une augmentation des activités de crypto-monnaie dans le pays. D’ailleurs, les mineurs font des États-Unis leur nouvelle centre minier. Dans ce contexte, ils se demandent si la répression gouvernementale qui a eu lieu en Chine en 2021 n’est pas la meilleure solution pour contrer ces effets.

« Malgré ces impacts négatifs de l’exploitation des crypto-monnaies, les régulateurs étatiques et fédéraux en savent actuellement peu sur l’étendue du problème », peut-on lire dans la lettre adressée aux agences.

Ainsi, les deux agences sont tenues de fournir aux législateurs une déclaration écrite d’ici le 15 août. Cela indiquant leur autorité à collecter des données auprès des sociétés minières.

A découvrir : Coinbase étend sa présence européenne après avoir reçu une licence du régulateur en Italie.

Un moratoire de 2 ans sur le minage PoW à New York

En outre, l’activité de crypto-minage a eu un impact négatif sur les prix de l’énergie à New York. Cela oblige la ville à introduire son premier moratoire de 18 mois sur les opérations de crypto-minage.

Une étude récente de Berkeley a noté que « la demande d’électricité provenant des opérations d’extraction de crypto-monnaie dans le nord de l’État de New York a fait grimper les factures d’électricité annuelles des petites entreprises de 165 millions de dollars ».

Auparavant, le Congrès a déjà ordonné aux agences fédérales d’examiner les activités des sociétés minières. En avril, Jared Huffman et 22 autres membres du Congrès ont parlé à l’EPA de leur point de vue. Ils ont également souligné les effets néfastes de l’extraction de crypto sur l’environnement.

Bonus : La Banque centrale de l’Inde envisage d’interdire les crypto-monnaies.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires