Les Canadiens peuvent désormais accéder directement à Bitcoin via les fonds négociés en bourse FNB Bitcoin de Fidelity.

Fidelity Canada a lancé avec succès son fonds négocié en bourse (FNB) Bitcoin et son FNB Fidelity Advantage Bitcoin (fonds commun de placement) le 2 décembre, devenant ainsi le premier fonds de ce type au pays. Ces fonds seront négociés à la Bourse de Toronto (TSX) sous le code dollar canadien FBTC et le code version dollar américain FBTC.U.

Fidelity Canada devient la plus grande société de gestion d’actifs à lancer le FNB Bitcoin au Canada

Fidelity, la troisième plus grande société de gestion de patrimoine au monde avec plus de 4,2 billions de dollars d’actifs sous gestion, a lancé un fonds négocié en bourse (ETF) Bitcoin au comptant à la Bourse de Toronto.

Le FNB Bitcoin au comptant de Fidelity a commencé à être négocié à la Bourse de Toronto aujourd’hui.

Avec plus de 4,2 billions de dollars d’actifs sous gestion, Fidelity Investments est devenu le plus grand gestionnaire d’actifs à lancer un fonds négocié en bourse (ETF) Bitcoin au comptant. Le FNB Fidelity Advantage Bitcoin, qui a commencé à être négocié aujourd’hui à la Bourse de Toronto sous le symbole FBTC, est conçu pour investir dans le Bitcoin « physique » ou au comptant.

A lire aussi : DeFi : MonoX a été victime d’un piratage drainant 31 millions de dollars d’actifs.

Le lancement intervient plusieurs mois après que les responsables de Fidelity ont rencontré la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis pour demander l’approbation d’un produit similaire aux États-Unis. Cependant, jusqu’à présent, la SEC n’a pas approuvé ou a carrément rejeté les ETF cryptographiques au comptant, arguant que ces produits ne sont pas conformes aux règles les plus strictes pour les fonds communs de placement.

Le président de la SEC, Gary Gansler, a signalé à plusieurs reprises la préférence de l’agence pour les ETF cryptographiques dérivés ou à terme. Cependant, la SEC n’a approuvé que quelques produits de ce type au cours de la dernière année, notamment les ETF à terme Bitcoin de VanEck et Valkyrie .

La position du régulateur de favoriser les produits dérivés par rapport aux ETF crypto au comptant a récemment été contestée par Grayscale, qui a envoyé une lettre à l’agence affirmant que son refus d’autoriser un ETF crypto au comptant constitue une « action arbitraire et capricieuse » au sens de la loi sur la procédure administrative.

« La Commission n’a aucun fondement pour affirmer qu’investir sur le marché des produits dérivés pour un actif est acceptable pour les investisseurs alors qu’investir dans l’actif lui-même ne l’est pas », lit-on dans la lettre .

D’autre part, le Canada a adopté les FNB cryptographiques au comptant, qui ont attiré des milliards d’investissements au cours de la période récente. Alors que la SEC a laissé les Américains sur la touche, les investisseurs canadiens pourront désormais obtenir une exposition directe au Bitcoin en achetant des actions du FNB Fidelity Advantage Bitcoin (FBTC) avec des dollars canadiens et américains.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires