Le Trésor américain prévoit de lever 700 milliards de dollars supplémentaires grâce à de nouvelles mesures de conformité fiscale



Le département du Trésor des États-Unis a publié jeudi une déclaration annonçant son intention de lutter contre l’évasion fiscale à l’aide de la crypto-monnaie. Le département du Trésor prévoit de lever 700 milliards de dollars supplémentaires grâce aux nouvelles mesures de conformité fiscale.

Dans le rapport de 22 pages, les responsables ont mis en évidence un certain nombre de politiques visant à renforcer l’application de la loi visant à lutter contre l’écart fiscal croissant. L’écart fiscal est la différence calculée entre ce que les contribuables paient et ce qu’ils doivent réellement. Actuellement, l’écart fiscal est d’environ 600 milliards de dollars par an.

Le commissaire de l’Internal Revenue Service (IRS), cependant, estime que ce nombre pourrait dépasser 1000 milliards de dollars lorsque les crypto-monnaies sont prises en compte. Les politiques identifiées incluent des exigences de reporting accrues, de nouveaux outils d’audit et de nouvelles règles spécifiques aux crypto-monnaies.

Réduire l’écart

Le plan nécessitera tout transfert de 10 000 $ ou plus sera signalé à l’IRS et pourrait lever jusqu’à 2 billions de dollars au cours des 20 prochaines années. Le fait de se rapprocher de combler cet écart pourrait être une étape importante dans le financement des propositions de dépenses de plusieurs billions de dollars du président Biden. Propositions visant à améliorer la garde d’enfants, la fabrication et d’autres priorités nationales.

Dans le rapport, le département du Trésor a déclaré:

«La crypto-monnaie pose déjà un problème de détection important en facilitant les activités illégales au sens large, y compris l’évasion fiscale. C’est pourquoi la proposition du président inclut des ressources supplémentaires pour l’IRS pour faire face à la croissance des actifs cryptographiques. Dans le contexte du nouveau régime de déclaration des comptes financiers, les crypto-monnaies et les comptes d’échange d’actifs cryptographiques et les comptes de services de paiement acceptant les crypto-monnaies seraient couverts. De plus, comme pour les transactions en espèces, les entreprises qui reçoivent des actifs cryptographiques d’une juste valeur marchande de plus de 10 000 dollars seraient également déclarées. »

Dans le passé, de nombreux analystes de Wall Street ont averti le public que les régulateurs gouvernementaux du Trésor et de la SEC s’intéresseraient bientôt davantage aux réglementations cryptographiques. Ces préoccupations sont désormais une réalité et ajouteront un autre obstacle pour les investisseurs crypto actuels et futurs. Surtout compte tenu de la récente baisse du marché.

La société de services financiers, Raymond James, s’attend à ce que ce ne soit qu’une question de temps avant que le Congrès n’accorde à la SEC une compétence plus large pour couvrir les actifs numériques. Surtout avec Gary Gensler maintenant à la barre. Gensler s’est récemment entretenu avec les législateurs et a déclaré que permettre à la SEC de réglementer les échanges cryptographiques aidera à protéger les investisseurs contre la manipulation du marché.

Cependant, tout le monde n’est pas convaincu que Gensler a à l’esprit les intérêts de l’investisseur.

Ed Mills, un analyste de Raymond James, a écrit que «le président Gensler est considéré comme un allié potentiel des crypto-monnaies en tant qu’ancien professeur sur le sujet; cependant, ces déclarations sont susceptibles de revenir sur les débats concernant le risque réglementaire pour les crypto-monnaies et les échanges. » Il poursuit en disant qu’à long terme, la réglementation pourrait ajouter de la légitimité à la classe d’actifs et fournir un «fossé réglementaire autour des échanges de crypto-monnaie existants».

Avertissement

Toutes les informations contenues sur notre site Web sont publiées de bonne foi et à des fins d’information générale uniquement. Toute action que le lecteur entreprend sur les informations présentes sur notre site Web est strictement à ses propres risques.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des