CVMO prennent des mesures sévères contre les échanges Bybit et KuCoin

Le régulateur ontarien CVMO prend des mesures sévères contre les échanges Bybit et KuCoin.

La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario, ou CVMO, a pris des mesures sévères contre 2 des plus grands échanges de crypto-monnaie. Le régulateur a annoncé aujourd’hui que l’accord de règlement entre OSC et Bybit Fintech Limited a été approuvé. Cependant, la Commission a reçu l’ordre d’interdire définitivement à Kucoin de ne pas se conformer à la Loi sur les valeurs mobilières de l’Ontario.

CVMO interdit à Kucoin d’opérer en Ontario.

En mars 2021, la CVMO a publié une ordonnance pour les plateformes de négociation de crypto-actifs. Notamment pour ceux qui offrent des produits dérivés ou la négociation de valeurs mobilières en Ontario. Ils doivent communiquer avec la CVMO ou faire face à des mesures d’exécution. L’ordre de le faire a été retardé d’environ trois semaines après son annonce.

Bybit et KuCoin n’ont pas contacté la CVMO avant la date limite pour continuer à opérer en Ontario. Ils ont été arrêtés par la loi et les résultats de l’action coercitive ont été annoncés plus tôt dans la journée.

Ainsi, le communiqué de presse du régulateur montre que KuCoin a été condamné à une amende de plus de 1,6 million de dollars. La société est désormais interdite de participer aux marchés des capitaux de la province. Cependant, Bybit continue de coopérer et de répondre aux mesures d’application de la loi de la CVMO. L’échange s’est engagé à participer aux discussions sur l’enregistrement. Dans le cadre du règlement, Bybit a payé 2 468 910 dollars et 10 000 dollars supplémentaires pour couvrir les frais de l’enquête de la CVMO.

Voir plus : Crypto.com a l’approbation réglementaire à Singapour pour fournir des services de paiement.

La réponse de Bybit face à l’amende

Bien que les discussions sur l’enregistrement soient toujours en cours, Bybit a déclaré qu’il n’accepterait pas de nouveaux comptes de résidents de l’Ontario. Il n’offrirait aucun nouveau produit aux comptes existants détenus par des investisseurs ontariens. De plus, il ne commercialiserait ni ne ferait la promotion des résidents de l’Ontario.

Pour les investisseurs de détail existants en Ontario, Bybit exigera que les investisseurs réduisent leurs positions. Cela dans certains produits restreints, tels que les contrats impliquant des extensions de levier, de marge ou de crédit. Tous les fonds ou actifs laissés dans un compte d’investisseur de détail en Ontario peuvent être utilisés pour des produits sans restriction. Ils peuvent être également retirés de la plateforme Bybit. Si les discussions sur l’enregistrement échouent, Bybit confirme qu’elle cessera ses activités en Ontario.

Bybit et KuCoin exploitent des plateformes de négociation d’actifs cryptographiques non enregistrées et permettent aux investisseurs ontariens de négocier des titres sans prospectus ni dispense des exigences de prospectus. 

A lire : Bitoasis réduit ses effectifs de 5% pour gérer les conditions actuelles du marché.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Meilleur outil Pinterest

Pinterest est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Il permet d’organiser et de partager des images jugées intéressantes et stimulantes. Pour pleinement