Le régulateur britannique a interdit 2 publicités Crypto.com en raison d’un manque de clarté sur les risques à l’investissement.

L’Advertising Standards Agency (ASA), le régulateur britannique de la publicité, a interdit deux publicités cryptographiques sur Crypto.com. Les deux annonces en question sont toutes deux des annonces intégrées à l’application, ce qui signifie que les personnes recherchant des mots-clés liés au cryptage peuvent les voir à l’aide de n’importe quelle autre application.

Pourquoi ASA a procédé à l’interdiction de ces publicités cryptos?

La première annonce encourage les utilisateurs à utiliser des cartes de crédit pour acheter des bitcoins, et la deuxième annonce fait la promotion des taux d’intérêt cryptographiques.

ASA et Forisgfs UK Ltd ont partagé 5 préoccupations principales concernant ces publicités sous le nom de Crypto.com. Le point principal entourant ces cinq questions est le manque de clarté concernant les risques associés à l’investissement. ASA a toujours prêté une attention particulière à la façon dont la publicité cryptée passe souvent à côté de facteurs clés liés au risque et à la volatilité. Les cinq questions décrites par l’ASA comprennent :

  •  Les publicités étaient trompeuses parce qu’elles négligeaient de transmettre le risque de l’investissement.
  • Les publicités étaient inappropriées et exploitaient l’inexpérience ou la crédulité des consommateurs.
  • L’ annonce du Daily Mail était trompeuse, car elle omettait de préciser les contraintes d’achat de crypto-monnaie avec une carte de crédit .
  • « Gagner jusqu’à 8,5% » était une affirmation trompeuse.
  • L’allégation « gagner jusqu’à 8,5 % » pourrait être justifiée.

Voir plus : La fermeture d’Internet au Kazakhstan a fait chuter le taux de hachage de Bitcoin de 12% et le prix est tombé à son plus bas niveau en trois mois.

La publicité cryptographique : une préoccupation croissante pour les régulateurs.

Ce sera la deuxième fois que le Royaume-Uni s’attaque à la publicité cryptée. Début 2021, l’ASA s’est également opposée au placement de publicités Shiba Inu dans le métro de Londres. Cependant, la publicité cryptée trompeuse est devenue une préoccupation mondiale.

En 2021, de nombreux procès ont également eu lieu en Inde contre la diffusion de publicités cryptées lors du dernier championnat de cricket IPL. La Haute Cour de Delhi a envoyé un avis au gouvernement demandant des directives formelles et des avis de non-responsabilité appropriés pour ces publicités. Plus tard, le Comité indien de contrôle du cricket a également interdit aux équipes de la ligue d’établir de nouveaux partenariats avec des plates-formes cryptographiques jusqu’à ce que des réglementations claires soient établies.

Bonus : La blockchain Cardano aidera Samsung à gérer la plantation de plus de 2 millions d’arbres à Madagascar.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires