Le président salvadorien fait appel à l’échange de crypto Binance pour favoriser l’adoption du Bitcoin.

El Salvador recherche le soutien de l’échange de crypto-monnaie Binance pour mettre en œuvre le bitcoin comme monnaie légale et émettre des obligations bitcoin, a déclaré mercredi l’ambassadeur d’El Salvador aux États-Unis. Aujourd’hui, le fondateur de BinanceChangpeng Zhao est en visite dans le pays dans le but d’échanger avec le gouvernement.

Bukele sollicite l’aide de la bourse Binance 

Pour rappel, Salvador est devenu le premier pays dans le monde qui a adopté la crypto-monnaie comme monnaie légale, en septembre 2021. Depuis lors, le gouvernement a pris diverses mesures pour persuader la population de passer au Bitcoin.

Récemment, El Salvador a appelé au soutien de Binance, l’un des principaux échanges de crypto-monnaie. Comme énoncé par l’ambassadrice du pays aux États-Unis, Milena Mayorga, qui a souligné que le gouvernement salvadorien avait récemment pris contact avec le fondateur de la bourse, Changpeng Zhao, selon le rapport Reuters.

Mayorga a également déclaré que la visite du PDG de Binance était un vote de confiance dans les projets du président salvadorien Nayib Bukele. Les projets pour adopter le bitcoin comme monnaie légale et les projets du pays d’émettre des obligations adossées à la principale crypto-monnaie. Selon elle, Changpeng Zhao « soutient pleinement toutes les libertés économiques que nous recherchons », y compris par le biais d’obligations adossées aux réserves de bitcoins du pays. »

Pour sa part, Changpeng Zhao a salué l’adoption par le gouvernement Bukele du Bitcoin (BTC) comme monnaie légale : « Je crois qu’El Salvador est un pays […] pionnier dans l’industrie. Dans quelques décennies, nous verrons cette présidence comme la présidence héroïque de l’avenir financier ».

 

A voir également : Cashio, une Dapps basée sur Solana perd 50 millions de dollars par une exploitation de faux compte.

Nayib Bukele nie la demande de l’aide sur les obligations bitcoin

Peu de temps après la conférence de presse de l’ambassadeur, Nayib Bukele a précisé le but de la visite du fondateur de Binance. Le président salvadorien a assuré sur son compte Twitter que l’arrivée de Changpeng Zhao n’a pas de lien quelconque avec l’émission d’obligations bitcoin.

En effet, El Salvador a retardé l’émission d’obligations adossées à la BTC d’une valeur de 1 milliard de dollars en raison de conditions de marché défavorables. Les obligations Bitcoin au Salvador attendront enfin quelques mois de plus. Cependant, comme annoncé précédemment, le gouvernement se tournera vers Bitfinex, une plateforme de trading de crypto-monnaie dédiée aux traders professionnels, pour exécuter le projet. Il a ainsi précisé que l’émission d’obligations ne sera pas conclue avec Binance.

A découvrir : Coinbase Cloud déploie une nouvelle série d’outils soutenant les développeurs sur la blockchain Avalanche.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de