Le président du Salvador adopte Bitcoin comme monnaie légale au même titre que le dollar américain.

L’annonce du Président d’El Salvador a marqué la conférence de Bitcoin à Miami qui a eu lieu le  6 juin. En effet, il a déclaré son intention d’accorder au Bitcoin le même statut de cours légal national que le dollar américain. Pour le géant de la cryptomonnaie, il s’agit d’un événement d’importance historique. Pour la première fois, l’opportunité de rivaliser avec les devises traditionnelles s’offre à lui. Il a enfin obtenu sa première séquence en tant que véritable porteuse de devises officielle. Une action qui relèvera la jeune industrie de la cryptomonnaie surtout les détenteurs de Bitcoin.

Une initiative influente au Salvador

Le post du président salvadorien, Nayib Bukele, sur Twitter a atteint les 2,5 millions de followers après seulement quelques heures. De plus, l’opération qui est en état de préparation est dédiée à des publics bien particuliers qui sont les membres de la communauté Bitcoin du monde entier. De plus en plus de personnes parient sur l’avenir en possédant une pièce d’or numérique, et en impliquant plus largement tous les acteurs de l’industrie de la cryptographie.

Nayib Bukele comprend parfaitement la préoccupation des détenteurs de Bitcoin qui se base sur la recherche d’un environnement propice à l’innovation. Mais également, le souhait que BTC pourrait être utilisé pour régler des obligations financières et fiscales.

Après avoir révélé devant ses 6,5 millions d’habitants que son pays deviendra le premier pays à faire du Bitcoin une monnaie légale au même titre que le dollar américain, il a commencé à clarifier les choses.

Bitcoin face à l’économie salvadorien

Par conséquent, le charme de son territoire est promu du point de vue du cadre de vie, mais le plus important est de souligner les litiges fiscaux, qui attireront sans aucun doute l’attention de nombreux détenteurs de Bitcoin. Il a déclaré que 70 % de la population d’El Salvador n’a pas de compte bancaire et travaille dans l’économie informelle. Bitcoin peut donc améliorer l’inclusion financière.

Le président a souligné dans son message sur Twitter que Bitcoin pourrait être :

« le moyen à la croissance la plus rapide de transférer 6 milliards de dollars de fonds chaque année. La plupart des transferts de fonds actuels vont à des intermédiaires et que plus d’un million de ménages à faible revenu peuvent bénéficier de Bitcoin. »

En donnant le statut de monnaie légale à Bitcoin, le Salvadore devient un environnement idyllique avec

  • le coût de la vie assez bas,
  • la modération des impôts et
  • l’absence d’impôt sur les plus-values.

 

Le jeune président semble désireux d’attirer les compétences et le pouvoir entrepreneurial de l’industrie de la cryptographie. Par conséquent, il a mentionné l’octroi du statut de résident permanent à toute personne qui souhaite travailler dans ce domaine. Une « carte verte cryptée » peut ainsi inciter de nombreuses entreprises à transférer tout ou partie de leurs activités dans le quartier d’affaires de la capitale San Salvador.

En conséquence, la communauté Bitcoin d’aujourd’hui est départie entre un véritable enthousiasme face à des initiatives sans précédent, et des préoccupations potentielles selon lesquelles Bitcoin est à nouveau associé à des initiatives controversées.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers