Le premier Bitcoin ETF (BTC) a été autorisé aux États-Unis après une longue attente.

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a donné son feu vert au premier fonds négocié en bourse (ETF) Bitcoin (BTC) aux États-Unis. Pour rappel, les ETF sont basés sur des contrats à terme Bitcoin, et non sur le marché au comptant.

Le premier ETF Bitcoin américain

Après plus de 8 ans de plaidoyer dans l’industrie de la cryptographie, c’est finalement arrivé. La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a donné son feu vert au Bitcoin (BTC) Exchange Traded Fund (ETF).

Ces fonds, plus répandus parmi les fonds négociés en bourse britanniques, correspondent à des fonds indiciels dont les parts peuvent être vendues ou achetées directement en bourse. Les ETF offrent aux investisseurs la possibilité d’entrer sur le marché du BTC via des comptes de courtage traditionnels sans barrières techniques à l’entrée possibles ni le risque de détenir ou de transférer directement des BTC.

Sans intervention réglementaire de dernière minute, la société à terme Bitcoin ProShares ETF devrait être rendue publique aujourd’hui. La société a soumis un prospectus révisé indiquant son intention de lancer le fonds sous le code BITO le 18 octobre.

Les participants de cette industrie attendent depuis de nombreuses années la vérification des ETF basés sur Bitcoin aux États-Unis.

à lire également : Aurora lève 12 millions de dollars de financement pour développer l’écosystème Ethereum.

Un ETF basé sur des futures

Le régulateur américain a autorisé la création d’un ETF Bitcoin, mais ce n’est pas un fonds lié au prix du Bitcoin comme l’espèrent la plupart des participants. Au lieu de cela, l’agence a autorisé un ETF pour les contrats à terme BTC.

De ce fait, le nouveau fonds fourni par ProShares ne fournira pas d’actions garanties, mais des actions associées à un ensemble de contrats d’achat de Bitcoin à l’avenir.

Gary Gensler, le président de la SEC, a déclaré qu’il pensait que les contrats à terme pouvaient offrir aux investisseurs une meilleure protection en raison des lois qui les réglementent.

La SEC envisage d’autres demandes d’ETF, cette fois sur la base du marché au comptant. Le régulateur a récemment reporté sa décision sur l’ETF Bitcoin de la société de gestion VanEck au 14 novembre. Dans ses publications précédentes, la Securities and Exchange Commission des États-Unis a constamment fait état de préoccupations concernant la manipulation du marché au comptant du Bitcoin.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires