Le MIT nomme l’Irlande au 5e rang des pays les plus verts de l’indice mondial


Le MIT a classé 76 pays sur leurs progrès vers un avenir vert, et 15 des 20 premiers se trouvent en Europe.

Le MIT Technology Review a publié son Green Future Index, un rapport de recherche parrainé par Salesforce, Citrix et Morgan Stanley qui examine les progrès de 76 pays à travers cinq piliers: émissions de carbone, transition énergétique, société verte, innovation propre et politique climatique.

Le rapport classe les pays sur la base de recherches approfondies et d’entretiens avec des experts mondiaux sur la crise climatique. Cette année, l’Irlande est arrivée à la cinquième place. Il suit l’Islande, le Danemark, la Norvège et la France, qui ont tous obtenu un score de six ou plus sur 10. Les pays les moins bien classés étaient la Russie, l’Iran, le Paraguay et le Qatar, qui ont tous reçu moins de trois points et sont étiquetés «abstentionnistes climatiques» par le MIT.

Le rapport prédit que 2020 pourrait devenir un «moment déterminant» dans notre réponse à l’urgence climatique. «Les incendies de forêt, les tempêtes et les inondations ont dévasté des vies et des moyens de subsistance dans les pays riches et pauvres, les 10 principales catastrophes naturelles de 2019 générant des pertes d’environ 140 milliards de dollars», dit-il.

«La démonstration la plus spectaculaire de la force de la nature a été Covid-19 qui, d’une part, a sensibilisé à l’interconnexion de la biodiversité et des habitats avec le climat, la santé humaine et la prospérité mondiale, et d’autre part a créé un ensemble unique de circonstances qui ont permis aux gouvernements de se concentrer sur la reconstruction de leurs économies grâce à des investissements dans les technologies propres, les infrastructures, les transports et l’industrie. »

Soutenir Silicon Republic

Sur les 20 premiers pays de l’indice, 15 étaient des territoires européens. L’Islande, qui est arrivée en première place, vise à être neutre en carbone d’ici 2040 et, selon le rapport, est devenue un leader mondial de la production d’énergie propre et des technologies de capture du carbone.

Il dit que le Danemark, arrivé deuxième, est devenu le plus grand producteur d’hydrocarbures en Europe à cesser de délivrer de nouvelles licences d’exploration pétrolière et gazière en décembre dernier. Et en troisième lieu, la Norvège s’est engagée à découpler son économie des combustibles fossiles.

Les pays non européens de haut rang comprenaient le Costa Rica (septième place) et la Nouvelle-Zélande (huitième place), qui ont tous deux fait des «progrès majeurs» avec les énergies renouvelables et la décarbonisation dans l’industrie et l’agriculture, selon le MIT.

L’Irlande, la Corée du Sud, Taïwan, l’Allemagne et la République tchèque figuraient parmi les chefs de file mondiaux des efforts de reboisement, et l’Irlande a également été félicitée pour son nombre de bâtiments verts par rapport à sa population urbaine.

Pour ses initiatives de vie verte et ses plans de transition vers l’énergie propre dirigés par le gouvernement, le Green Future Index a classé le Canada 14e, Singapour 16e et l’Uruguay 20e.

Lisez le rapport dans son intégralité ici.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires