Le lancement de la fédération française de football en NFT sur Ethereum avec la startup Sorare.

Alors que le football européen bat son plein, la Fédération Française de Football « FFF » et la start-up Sorare ont annoncé un partenariat hier. Grâce à cet accord, les Bleus peuvent désormais se transformer en carte numérique NFT sur la plateforme partenaire. Le timing de l’annonce n’était pas accidentel, puisque les Bleus vont commencer leur Coupe d’Europe contre l’Allemagne aujourd’hui le 15 juin. Sous un angle « crypto », cette action réunit les éléments qui ont fait le succès de Mon Petit Gazon et Panini.

Sorare : l’un des licornes cryptos et virtuelles.

Cette start-up française est fondée en octobre 2018 par Adrien Montfort et Nicolas Julia. Cette plateforme permet à ses utilisateurs d’acheter et de vendre les cartes numériques de leurs footballeurs préférés.

Une levée de fonds de 40 millions d’euros.

Nombreux sont les plateformes de NFT qui proposent seulement des collections d’items non-fongibles. Cependant, Sorare crée un véritable écosystème. Par ailleurs, la société cherche également à développer des championnats nationaux et intercontinentaux.

En ce sens, elle a levé 40 millions d’euros auprès de Benchmark, Accel, Partech et de l’attaquant français Antoine Griezmann en février.

Plusieurs sont ses investisseurs pour une levée aussi surprenante, parmi cela : Ubisoft, les vainqueurs de la Coupe du monde avec l’Allemagne en 2014 André Schürrle, Xavier Niel (Kima Ventures), Gerard Piqué, le défenseur espagnol du FC Barcelone qui a donné 3 millions d’investissements en décembre 2020.

Le débarquement des bleus sur Ethereum

En effet, l’originalité et la rareté sont garanties par la blockchain Ethereum pour chaque carte. Chaque joueur est en fait un token non-fongible ou NFT qui est une cryptomonnaie unique. Cela leur permet d’être échangés comme des cartes de collection. Sorare s’appuie également sur les performances in-game et réelles des joueurs dans ses matchs en ligne. Par conséquent, le jeu devient une partie du manager de football et les récompenses en prime (cartes chères ou cryptomonnaies).

Le partenariat de rêve pour Sorare.

La première licence officielle avec la FFF contribue à l’élargissement de son champ d’action par le biais de sa conviction des 400 clubs à rejoindre sa plateforme. Cela en impliquant les leaders comme :

  • le Paris Saint-Germain,
  • l’Olympique de Marseille,
  • le Bayern Munich ou encore
  • le Real Madrid.

 

Cela d’après le co-fondateur et PDG du Sorare, Nicolas Julia

« Sorare est une société française avec plus de 140 clubs partenaires. C’était important pour nous de commencer nos licences avec les fédérations avec l’équipe qui nous tenait le plus à cœur : l’équipe de France ! C’est une première étape importante pour Sorare avec de nombreuses nouvelles fédérations qui nous rejoindrons dans les semaines et mois à venir. »

L’opta-sport, le manager de datas sportives monitorise et repertorise alors les performances des Bleus dans le jeu parfait de Sorare. On pourrait ainsi déjà estimer que certaines fédérations prendront le même exemple de FFF, qui prouvera l’envergure du projet de cartes sportives NFT.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires